Maître et serviteur (lu par Andrzej Seweryn)

 (Lu par Andrzej Seweryn)

Traduit du RUSSE par FRANCOISE FLAMANT

À propos

Par un rigoureux après-midi d'hiver, le riche marchand Brekhounov décide d'aller négocier l'achat d'une forêt chez un hobereau du voisinage. Nikita, son valet de ferme, et son cheval bai Belle-Face l'accompagnent. En cours de voyage, ils sont surpris par une violente tempête de neige. Ne pouvant laisser passer une bonne affaire, Brekhounov s'acharne à vouloir continuer sa route. Cette décision sera une grave erreur car le temps est désastreux, le cheval se fatigue et ils se perdent...
La voix profonde et grave, teintée d'un accent slave, de Andrzej Seweryn, nous guide au coeur de l'expédition en traîneau entreprise par le riche marchand Brekhounov. Cette lecture, pleine d'élégance et de charme, rend au texte de Tolstoï toute sa force et sa beauté.


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Essai littéraire


  • Auteur(s)

    Léon Tolstoï

  • Traducteur

    FRANCOISE FLAMANT

  • Éditeur

    Gallimard Audio

  • Distributeur

    Gallimard

  • Date de parution

    01/03/2018

  • Collection

    Écoutez lire

  • EAN

    9782072412646

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    262 819 Ko

  • Diffuseur

    Gallimard

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    livre-audio (mp3)

  • Version ePub

Infos supplémentaires : Livre lu  

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Léon Tolstoï

Léon Tolstoï (1828-1910) est un des géants des lettres russes. Ses romans et ses nouvelles se mêlent de réflexion morale et philosophique. Mobilisé lors de la guerre de Crimée (1853-1856), il témoigne de son expérience militaire dans les Récits de Sébastopol (1855). Guerre et Paix (1869), une reconstitution historique des guerres napoléoniennes, est aussi une réflexion sur la violence des conflits. Entrepris en 1873, Anna Karénine trouvera sa forme définitive en 1877, après que Le Messager russe, qui le publiait en feuilleton, eut désapprouvé son dernier chapitre. Tolstoï entame alors une quête spirituelle et morale qui se reflète dans La Mort d'Ivan Ilitch (1886), La Sonate à Kreutzer (1889) et plus encore dans Résurrection (1899), dont le héros rencontre la figure du Christ. À la fin de sa vie, il devient un maître à penser, prônant une vie simple et morale. Apôtre de la non-violence, il inspire directement le Mahatma Gandhi et Romain Rolland.

empty