Du procès pénal

À propos

« Le procès pénal est devenu une figure de la souveraineté au terme d'une longue histoire politique. Distance, majesté, puissance : à la sortie de la féodalité, la monarchie lui donne ces traits que reprendront les régimes ultérieurs. Au faîte de sa puissance, il fait savoir ce qu'il en coûte de porter atteinte au souverain. Au sein des temples de justice, se déroule en effet un théâtre de la cruauté dont l'Inquisition est la forme extrême...Mais à partir du moment où la démocratie progresse, la dramaturgie pénale est transformée par l'exigence de citoyenneté, l'oralité des débats, le jury populaire. De là vient le pari de cet essai : exhumer l'archéologie du procès pénal qui fonde sa structure sans nier cette dynamique. Il appartient à l'histoire longue de l'État et à l'histoire récente de la démocratie. Il ne s'agit plus seulement de punir le trouble à l'ordre étatique et d'affirmer la force de la loi, il faut également réintégrer l'homme amendable, réparer les blessures des victimes, épuiser tous les doutes et faire entendre toutes les voix. » (D. S.)

Rayons : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit public > Droit constitutionnel

  • Auteur(s)

    Denis Salas

  • Éditeur

    PUF

  • Distributeur

    Flammarion

  • Date de parution

    03/07/2014

  • Collection

    Quadrige

  • EAN

    9782130641520

  • Ref catalogue

    /ean/9782130641520

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    348 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    2 150 Ko

  • Diffuseur

    Flammarion

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Denis Salas

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Denis Salas est magistrat et essayiste, ancien enseignant à l'Ecole nationale de la Magistrature. Auteur engagé, il a écrit de nombreux ouvrages et après avoir exercé comme magistrat, il se tourne à présent vers la recherche et la formation des juges.
Il a publié notamment : Albert Camus, la juste révolte (Michalon 2002) ;
La Volonté de punir, essai sur le populisme pénal (Hachette, 2005, Pluriel
2010) ; Les Cent mots de la justice (PUF coll. Que sais-je? 2011) ; La Justice
dévoyée. Critique des utopies sécuritaires (Les Arènes, 2012).

empty