La Foudre gouverne le monde

À propos

« Je suis toujours du côté des femmes, des homosexuels, des laïcs, des Juifs, des libres-penseurs, je n'ai pas changé ; je ne suis pas non plus pour le commerce des corps, la location des utérus et la vente d'enfants, je n'ai pas changé ; je suis toujours athée et j'estime que toutes les religions font mauvais ménage avec la démocratie et la liberté.  Je n'ai pas changé, mais le monde a changé. (...)
Ce huitième tome du Journal hédoniste est encore et toujours la chronique d'un libre esprit dans un temps qui l'est de moins en moins, libre, parce qu'il s'effondre et que la panique saisit les rats du navire qui coule.
J'étais, je suis et je demeure debout sur le bateau qui coule. » Michel Onfray


  • Auteur(s)

    Michel Onfray

  • Éditeur

    Albin Michel

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    15/05/2024

  • EAN

    9782226495341

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    320 Pages

  • Poids

    2 044 Ko

  • Diffuseur

    Adilibre

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Michel Onfray

Michel Onfray est docteur en philosophie ; il a créé l'Université populaire de Caen.
Il a publié une trentaine d'ouvrages dans lesquels il propose une théorie de l'hédonisme : que peut le corps ? En quoi est-il un objet philosophique de prédilection ? Comment penser en artiste ? De quelle manière installer une éthique sur le terrain de l'esthétique ? Quelle place laisser à Dionysos dans une civilisation tout entière soumise à Apollon ? Quelles relations entretiennent l'hédonisme éthique et l'anarchisme politique ?
Edité onze fois dans les éditions du Livre de Poche, il est traduit en quelque treize langues, dont le japonais, le chinois, le serbe et le coréen. L'un de ses derniers titres, Le traité d'athéologie (Grasset - 2005) s'est vendu à plus de cent mille exemplaires. Il a également publié en 2002 « Splendeur de la catastrophe » consacré à Vladimir Velickovic, aux éditions Galilée

empty