Les mains lâchées

À propos

Aux Philippines, une jeune journaliste française tente de continuer à vivre dans le chaos du typhon Yolanda qui a emporté son compagnon. Un premier roman d'une justesse tragique.
Madel, journaliste française aux Philippines, est venue passer quelques jours à Tacloban, la ville natale de son petit ami, Jan. Mais un typhon de catégorie 5, Yolanda, le plus fort de l'histoire de l'humanité, s'invite sur cette île de Leyte. En soulevant une vague de six mètres, il dévaste tout sur son passage, emporte plus de 7000 personnes. Parmi elles, Jan. Madel échappe de peu à la noyade, sans parvenir à sauver l'enfant qu'il lui avait confié.
Au milieu du chaos, au prix d'une difficile anesthésie de ses sentiments, Madel doit assumer son rôle de journaliste. Elle rencontre d'autres survivants : Baba, la grand-mère du village, Jirug le Valeureux, un gamin de dix ans, Jack, le pompier devenu croque-morts, David le médecin...
Dans ce monde ravagé, où ses confrères journalistes se transforment en vautours, Madel va tenter de trouver sa place et de recueillir la parole survivante, pour conjurer la mort qui a peut-être emporté Jan, pour avoir une raison de continuer à vivre. Mais un typhon de cette violence ne laisse jamais en paix ceux qu'il a épargnés.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Anaïs Llobet

  • Éditeur

    Plon

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    18/08/2016

  • EAN

    9782259251297

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    127 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    759 Ko

  • Diffuseur

    Editis-Interforum

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    2.0.1

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Anaïs Llobet

Anaïs Llobet est journaliste. Après avoir été en poste à l'AFP
Moscou, elle réside désormais à Chypre, terre qui lui a inspiré
l'histoire deRevoir Varosha.

empty