À propos

Lors du procès monté à Leipzig en 1933, le révolutionnaire bulgare Georges Dimitrov, l'un des dirigeants de l'Internationale Communiste, est accusé par les nazis de l'incendie du Reichstag. La machination s'effondre. L'accusé devient l'accusateur. Dimitrov ne joue pas le jeu de l'ordre juridique. Il développe une stratégie de détournement politique. Le prétoire n'est plus le centre d'une compétition, d'un « duel » ou le lieu d'une « preuve ». Ce prologue en forme de parabole introduit à la conception d'une politique de la psychanalyse dont l'enseignement lacanien est, en France, le seul fondement. A travers trois scissions (1953, 1964, 1968-1969), cet enseignement fait de paradoxes qui sont des contradictions, cherche à produire son histoire : celle des « erreurs » d'un mouvement, celle de la « vérité » d'une découverte. Avec le «  Mathème  », issu du séminaire de 1970 (« L'envers de la psychanalyse »), une tendance logicienne s'y fait jour qui risque de réinscrire la psychanalyse dans le champ des sciences humaines, du néo-positivisme et du discours psychiatrique. La réflexion ici proposée trouve son objet dans l'étude critique de ces positions. Elle se poursuit par l'analyse du mouvement anti-psychiatrique dont Maud Mannoni critique l'empirisme et dont Thomas Szasz, dès 1954, avait promu, aux U.S.A., le discours jusqu'à oublier l'essentiel de Freud, l'inconscient, en préférant le Droit à la Politique. Enfin, l'utopie pédagogique trouve ici une mise en cause à travers l'expérience de la poésie des enfants dans l'institution scolaire. La psychanalyse est une pratique. Elle met en oeuvre une politique qui s'appuie sur la découverte de Freud : « Le moi n'est plus maître en sa demeure. » Une politique issue de sa propre recherche et que seules sa pratique et sa théorie mettent en situation dans la lutte des classes, à l'opposé d'une « politisation » commandée par le militantisme. E.R.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences humaines & sociales


  • Auteur(s)

    Elisabeth Roudinesco

  • Éditeur

    La Découverte (réédition numérique FeniXX)

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    22/12/2017

  • Collection

    Action poétique

  • EAN

    9782348024825

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    208 Pages

  • Poids

    819 Ko

  • Diffuseur

    FeniXX

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    3.0

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Elisabeth Roudinesco

Historienne, directrice de recherches à l'Université de Paris-VII, Elisabeth Roudinesco est l'auteur de nombreux livres qui ont fait date, parmi lesquels Histoire de la psychanalyse en France (2 vol., Le Seuil puis Fayard, réédités en " Pochothèque ", 2009) ; Jacques Lacan. Esquisse d'une vie, histoire d'un système de pensée (Fayard, 1993, réédité en " Pochothèque ", 2009) ; Dictionnaire de la psychanalyse (avec Michel Plon, Fayard, 1997, 2000 et 2006) ; Pourquoi la psychanalyse ? (Fayard, 1999) ; La famille en désordre (Fayard, 2002) ; La part obscure de nous-mêmes (Albin Michel, 2007) ; Retour sur la question juive (Albin Michel, 2009), et, avec Jacques Derrida, De quoi demain... Dialogue (Fayard/Galilée, 2001).

empty