Mensonges d'Etat

(Direction), (Direction),

À propos

« J'assume de mentir pour protéger le président ! » Cette phrase de Sibeth Ndiaye est un signe des temps, qui en appelle une autre : « Nos dirigeants nous mentent. » L'idée se répand de plus en plus dans la société et méritait un examen approfondi.
Le recul de l'histoire permet d'établir, à chaque époque, des petits et grands mensonges que la raison d'État ne saurait seule justifier : certains épisodes de la guerre d'Algérie, des soldats français irradiés dans le Pacifique, les maladies cachées de G. Pompidou et F. Mitterrand, des défaillances sanitaires dissimulées, des juges d'instruction empêchés dans leurs enquêtes, des collaborations secrètes avec des régimes étrangers « infréquentables », le paiement de rançons à des groupes islamistes, un ministre qui ment sur ses comptes en Suisse.... La liste est longue et pourtant n'avait jamais été dressée...
Pour la première fois, cet ouvrage offre un large panorama du « mensonge d'État » depuis les débuts de la Ve République jusqu'à nos jours. Il est organisé autour de grandes thématiques : la vie privée des présidents, l'armée, le nucléaire, le terrorisme et l'islamisme, les petites et grandes lâchetés administratives, la santé publique, les affaires policières et judiciaires, la Finance...
Cette histoire rédigée par une vingtaine de spécialistes recèle bien des révélations, depuis le putsch d'Alger (qui n'a jamais vraiment menacé le pouvoir gaulliste) jusqu'au récent scandale des EHPAD, que l'Etat a fait mine de découvrir. Un ouvrage salutaire, pour faire le tri des véritables mensonges d'Etat, comprendre pourquoi et comment ils sont arrivés, et quels dégâts ils peuvent faire dans le rapport des citoyens à la démocratie. Si l'Etat ne peut fonctionner sans une part de secret provisoire, il est essentiel de reposer les bases d'une éthique de gouvernement.
Historien et éditeur, spécialiste du renseignement, Yvonnick Denoël a dirigé (avec Jean Garrigues) Histoire secrète de la corruption sous la Ve République. Son dernier ouvrage paru : Les espions du Vatican, de la Seconde Guerre mondiale à nos jours.
Renaud Meltz est professeur d'Histoire contemporaine à l'université de Haute-Alsace, directeur du Centre de recherches sur les Économies, les Sociétés, les Arts et les Techniques. En 2022 il a codirigé Des bombes en Polynésie. Les essais nucléaires français dans le Pacifique (Vendémiaire). Chez Nouveau Monde il a publié Jean-Pierre Chevènement, le dernier des Jacobins.


  • Auteur(s)

    Yvonnick Denoël, Renaud Meltz, Collectif

  • Éditeur

    Nouveau Monde Editions

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    24/05/2023

  • EAN

    9782380944082

  • Disponibilité

    Disponible

  • Diffuseur

    Hachette

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Yvonnick Denoël

Yvonnick Denoël est historien et éditeur, spécialiste du renseignement. Il a publié en collaboration avec Gordon Thomas Le livre noir de la CIA (Nouveau Monde éditions, 2007), bientôt traduit en plusieurs langues, et vient de publier 1979, guerres secrètes au Moyen-Orient (Nouveau Monde éditions).

Collectif

.

empty