À propos

Avocat médiatique, grand défenseur des Droits de l'Homme, William Bourdon sillonne le monde au nom de son association Sherpa, tournée vers la notion de responsabilité sociale des entreprises. On comprend que ce professionnel vigilant ait été particulièrement attentif à l'émergence du phénomène des lanceurs d'alertes. Les Snowden, Falciani, Frachon et autres Julian Assange ont ouvert la voie à davantage de transparence et contribué à libérer la parole dans tous les versants de la société. Certes, leurs motivations sont diverses, nourries par un réel souci de l'intérêt général, mais aussi quelquefois par des ressorts plus personnels. Cependant, toutes ces raisons, bonnes ou moins bonnes, ont un objectif commun: assainir une société corrompue dont ils ne veulent plus être les complices. Mais que dit la loi? Dans quel cadre juridique s'insèrent ces lanceurs d'alertes?
Voici donc, pour la première fois, le vade-mecum qui permettra d'accompagner ce nouveau mouvement citoyen.


Rayons : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit généralités > Faits de société / Actualité


  • Auteur(s)

    William Bourdon

  • Éditeur

    JC Lattès

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    26/02/2014

  • Collection

    Essais et documents

  • EAN

    9782709646499

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Diffuseur

    Hachette

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

William Bourdon

  • Pays : France
  • Langue : Francais

William Bourdon est avocat, inscrit au Barreau de Paris depuis 1980. Ses domaines essentiels d'activité sont le droit pénal, le droit public, le droit des médias, ainsi que le droit international. Il a été secrétaire général de la FIDH (Fédération internationale des droits de l'homme) de 1995 à 2000. Il est le président-fondateur de Sherpa depuis 2001, ainsi que celui de la PPLAAF (Plateforme de protection des lanceurs d'alerte en Afrique) depuis 2017.

empty