Fabrice

  • Le discours

    Fabrice Caro

    "Je prononcerai ce discours à une condition, Ludo, une seule : que tu arrêtes de faire grincer ta fourchette dans ton assiette. Je pourrais tuer pour ça. Il y a des codes, Ludo, sinon c'est le bordel. Sept milliards de névrosés essayant de vivre ensemble, se faisant croire que c'est possible, qu'on ne tue pas pour un grincement de fourchette dans l'assiette, qu'on ne quitte pas son amoureux parce qu'il fait du bruit en buvant son café."
    Lors d'un dîner en famille, Adrien, qui vient de se faire plaquer, apprend qu'il doit prendre la parole au mariage de sa soeur. Entre le gratin dauphinois et les tentatives de discours toutes plus absurdes les unes que les autres, il n'espère qu'une chose : que Sonia revienne.
    Un récit digne des meilleures comédies romantiques, où l'on retrouve l'humour décalé de Zaï zaï zaï zaï.

    1 autre édition :

  • Broadway

    Fabrice Caro

    LA VIE N'EST PAS UNE COMÉDIE MUSICALE.
    Une femme et deux enfants, un emploi, une maison dans un lotissement où s'organisent des barbecues sympas comme tout et des amis qui vous emmènent faire du paddle à Biarritz... Axel pourrait être heureux, mais fait le constat, à quarante-six ans, que rien ne ressemble jamais à ce qu'on avait espéré. Quand il reçoit un courrier suspect de l'Assurance maladie, le désenchantement tourne à l'angoisse. Et s'il était temps pour lui de tout quitter ? De vivre enfin dans une comédie musicale de Broadway ?
    Après Le discours, Fabrice Caro confirme son talent unique de prince de l'humour absurde et mélancolique.

  • Les mots pour le dire ; de la haine et de l'insulte en démocratie Nouv.

    « Par quelle aberration peut-on penser que la politique consiste à désigner des ennemis alors qu'elle est la définition d'un partage : ce que nous avons en commun, nous individus, à l'intérieur d'une société et comment nous devons l'organiser ? »

    Les mots ne se contentent pas de décrire la réalité, ils la créent. En hystérisant le débat, en jouant la fureur, l'outrance, la polémique, bref en agitant de tous côtés le fanion rouge du scandale, tous les rhéteurs de l'excès abîment la démocratie et engendrent un état incertain où tout est possible. Ce n'est pas seulement la réalité de la situation qui provoque le malaise actuel, c'est sa déformation par les mots. L'expression lucide et mesurée d'une situation reste en démocratie le meilleur moyen d'affronter les problèmes. D'où nos difficultés si ce débat même est altéré, si la réalité est déjà déformée par les représentations hérissées et délirantes des polémistes. Notre tâche, c'est d'affronter les difficultés réelles, pas les délires.

  • Cessez d'obéir o Vous êtes intelligent
    Cessez d'être calme o Soyez en paix
    Cessez de vouloir être parfait o Acceptez les intempéries
    Cessez de rationaliser o Laissez faire
    Cessez de vous comparer o Soyez vous-même
    Cessez d'avoir honte de vous o Soyez vulnérable
    Cessez de vous torturer o Devenez votre meilleur ami
    Cessez de vouloir aimer o Soyez bienveillant
    Texte intégral lu par Patrick Mancini et introduit par l'auteur. Suivi d'une méditation inédite guidée par l'auteur pour apprendre à se foutre la paix !
    © Flammarion, 2017. © Versilio, 2017
    © et (p) Audiolib, 2017
    Durée : 4h13

  • Nécropolis t.1 ; la tour de l'aigle Nouv.

    Bienvenue dans le plus grand cimetière du monde...Suspense, aventure et magie dans un cadre gothique surprenant : une ville-cimetière !L'histoire : Violet, Robin, Astor et Lee-Anne sont Apprentis à l'Institut Saint-Ange. Cette école les forme à devenir les prochains Gardiens de Nécropolis, la cité où sont enterrés des milliers de morts qui n'ont pas trouvé le repos. Leur scolarité se passe sans accroche jusqu'au jour où une menace, bien plus terrible que les morts-vivants qu'ils ont l'habitude de combattre, s'abat sur eux...
    Roman fantastique à lire dès 10 ans. Le premier tome d'une nouvelle série fantastique pour les 10-12 ans.

  • Figurec

    Fabrice Caro

    "Une femme se retourne et nous fait signe de nous taire, une femme un peu moche et pas du tout dans le chagrin. Ça devient vraiment n'importe quoi ces enterrements."
    À force de courir les funérailles, le narrateur est devenu un expert en la matière. Mais à bien regarder l'assistance, il semblerait qu'il ne soit pas le seul...
    Un premier roman qui révèle l'univers déjanté de Fabrice Caro, dans la lignée de sa bande dessinée Zaï zaï zaï zaï.

  • Ceci n'est pas un livre. C'est un manifeste. Celui de la vie, des coquelicots dans les champs de blé, des oiseaux au bord du chemin, des abeilles. Une véritable apocalypse les fait disparaître par milliers, par millions, par milliards, et tout le monde connaît le nom des coupables : les pesticides. Une industrie
    devenue folle détruit tout ce qui nous est cher,jusqu'à notre santé, et l'heure n'est plus à la discussion de salon. Il faut se lever, ensemble, dans un soulèvement pacifique de toute la société. Ce monde qui s'efface est le nôtre, et chaque couleur qui succombe, chaque lumière qui s'éteint est une douleur définitive. Rendez-nous nos coquelicots ! Rendez-nous la beauté du monde !
    Le texte que vous allez lire annonce que l'heure est venue de relever la tête après tant de coups reçus. Car c'est l'heure, et elle ne reviendra peut-être pas.
    Lecteur, c'est à toi que ce livre qui n'est pas un livre s'adresse. À toi. Veux-tu continuer à nourrir les tiens avec des aliments frelatés ? Veux-tu vivre sans le
    chant de l'alouette ou le violon des cigales ? Une société vivante a le droit et le devoir de rappeler à ses maîtres provisoires ce qu'elle veut. Et ce qu'elle ne veut plus. L'Appel des coquelicots commence...

  • Quand un parc d'attractions ouvre sur des mondes magiques bien réels... À l'école, Jenn et son frère, Mervin, ont fait la connaissance d'une fille au nom étrange : Orage. Son père est le concepteur de WonderPark, un parc d'attractions mystérieux et désaffecté. Quand leur nouvelle amie leur propose de visiter l'endroit, Jenn et Mervin sont ravis. Mais à peine sont-ils entrés dans le parc que Zoey, leur petite soeur, disparaît. Les enfants découvrent alors que WonderPark est le portail de mondes magiques et pourtant bien réels. Sans hésiter, Jenn, Mervin et Orage s'engouffrent dans Libertad, le monde des pirates, où la traîtrise est un art et le courage une nécessité.

  • Rester debout

    Fabrice Colin

    1933 : en Allemagne, Hitler accède au pouvoir. Petit à petit, la menace se précise et des rumeurs circulent, auxquelles aucun Juif ne veut croire. Puis c'est la guerre, les premières rafles - et, à cet instant, il est déjà trop tard. Internée à Auschwitz-Birkenau avec sa mère et sa soeur aînée, Simone doit se battre, pour elle et pour les autres. Bientôt, son courage, sa force, sa volonté serviront d'exemples à travers le monde. À jamais survivante, définitivement libre, elle sera prête, alors, à livrer d'autres combats.
    Rester debout, c'est l'histoire de la femme la plus populaire de France qui, à la veille de sa mort, se remémore, à travers les brumes d'une longue rêverie féconde, ses premières années. Mais c'est d'abord la chronique d'années tendres et heureuses, le récit d'une enfance qui, malgré la crise et les préjugés, commence sous le signe de l'harmonie familiale - avant, insidieusement, de basculer vers le drame.
    À partir de 13 ans.

  • Régression

    Fabrice Papillon

    • Belfond
    • 10 Octobre 2019

    Ils sont prêts.
    Ils reviennent d'un lointain passé, d'une époque glorieuse.
    Ils forment ce que Socrate et Homère nommaient déjà la race d'or.

    Ils viennent sauver la terre, et les hommes qui peuvent encore l'être.
    Pour les autres, ils n'auront aucune pitié.
    L'heure du Grand Retour a sonné... et, pour le commandant Marc Brunier, celle de son ultime enquête. Une chasse à l'homme exceptionnelle à travers le monde et les âges.
    36 000 ans avant Jésus-Christ. Une famille résiste au froid au fond d'une grotte de la péninsule Ibérique quand des hommes font irruption et massacrent les parents. Fascinés par la peau claire et les yeux bleutés du fils, les assaillants l'épargnent et l'enlèvent.
    /> 14 février 2020, Corse. Vannina Aquaviva, capitaine de gendarmerie à la section de recherche d'Ajaccio, découvre un charnier dans une grotte de Bonifacio. De son côté, la police retrouve un coeur en décomposition au pied d'un olivier millénaire du site préhistorique de Filitosa. Des scènes de crime similaires apparaissent sur d'autres sites de la préhistoire en Espagne puis en Angleterre.
    Les premières analyses de la police scientifique sont stupéfiantes. Quelle est cette créature meurtrière dotée de capacités sidérantes ? Aux confins de l'Europe et jusqu'à la Russie des goulags et de Tchernobyl, une chasse à l'homme exceptionnelle commence à travers le monde et les âges, où l'on croise Homère, Socrate et son disciple Platon, Jésus et l'apôtre Jean, mais aussi Rabelais, Nietzsche ou encore le terrifiant Heinrich Himmler. Quel secret remontant à nos origines partagent tous ces hommes ? Après des millénaires de silence, une révélation est en passe de bouleverser l'équilibre même de l'espèce humaine...

  • Astrid vient de perdre une dent, et découvre à cette occasion la légende de la petite souris... qu'elle ne croit pas du tout, tellement les descriptions de la souris proposées par son entourage différent. Elle met en place de savants pièges pour la capturer, échoue mais... la petite souris lui a tout de même déposé un tube de dentifrice sous son oreiller. Elle existe donc ! Astrid ne se laisse pas abattre et va tout faire faire pour résoudre le mystère du dentifrice et capturer sa première amie.

  • - 58%

    Un braqueur en cavale. Sa fille en danger de mort. Le casse de l'été.
    Visite au parloir de la maison d'arrêt de Fresnes. Alexandra, vingt-quatre ans, exige de son père l'impensable : qu'il abandonne sa vie de braqueur et devienne le père dont elle a toujours rêvé. Mais comment résister à une existence dopée à l'adrénaline ? Deux mois plus tard, Marc Man s'évade. Contrairement aux apparences, pour Alexandra, c'est un coup de chance : quand Marc apprend qu'elle est menacée par une bande de racketteurs fous dangereux, il organise une chasse à l'homme d'une rare férocité. Et, tant qu'à faire, il monte un casse spectaculaire. Dans la canicule d'août, chacun révèle sa vraie nature et les cadavres commencent à s'aligner." Plongez dans les ténèbres avec ce père prêt à tout pour sauver sa fille ! " Olivier Marchal.Prix Bête noire des libraires 2020

  • Il neige abondamment sur la ville, Astrid s'ennuie terriblement et
    personne ne veut jouer avec elle. Aussi, quand elle entend à la radio
    qu'un Yéti s'est évadé du zoo et se retrouve en liberté, elle fait
    tout pour essayer de l'apercevoir à travers ses jumelles. Quelle
    surprise lorsqu'elle l'aperçoit enfin sur sa terrasse ! Puisque aucun
    adulte ne la croît, elle décide d'aller capturer le fugitif elle-
    même. Et si ce Yéti n'était finalement pas l'abominable et sauvage
    homme des neiges mais plutôt un nouveau compagnon de jeux ? L'homme
    des neiges sera-t-il accepté par l'entourage d'Astrid ? Saura-t-on
    lui faire une place dans cette vie urbaine ?

  • La ville rousse

    Fabrice Lardreau

    • Julliard
    • 5 Novembre 2020

    Dans une ville appelée Lutetia, Christian Maupertuis dirige une multinationale tentaculaire chargée de la construction d'un Grand Métro. En homme avisé, il n'hésite pas à s'allouer les services d'un tueur à gages pour supprimer tout obstacle à l'expansion de son empire, du militant écologiste au défenseur des droits de l'homme. Solitaire et désabusé, Patrick Amiot exécute cette mission sans états d'âme et en toute impunité. Jusqu'au jour où les renards envahissent la ville, ensauvagent les habitants et paralysent le chantier. Objet de tous les fantasmes, cristallisant les peurs et les passions, la bête rousse provoque une guerre urbaine sans merci. Lutetia devient un terrain de chasse,le théâtre d'un affrontement social où l'homme et l'animal se confondent.L'avidité et la course au profit ne sont-elles pas en train de faire de nous des individus sans conscience ni morale ? Avec cette fable urbanistique féroce, Fabrice Lardreau interroge notre part animale et rappelle que les prédateurs les plus dangereux ne sont pas ceux que l'on croit.

  • Walter Appleduck est un jeune homme cultivé, poli et bien éduqué qui, ayant fini son "master cowboy", a fait un stage dans la petite bourgade de Dirtyoldtown. Après avoir tenté - en vain - d'amener un peu d'humanité dans cet Ouest sauvage, il est retourné dans la grande ville. Avec dans ses bagages, Billy, l'adjoint du shérif complètement crétin. Le but de Walter est simple : ouvrir Billy aux valeurs humanistes et modernes ! Mais Billy, cet "archétype du type rustre, macho, grossier et alcoolique aux idées dangereusement fascisantes" (dixit Miss Rigby, la demoiselle qu'il drague avec subtilité...), a du mal à s'adapter. Et Walter a fort à faire pour lui expliquer que le but d'un restaurant gastronomique n'est pas de filer une gastro à ses clients, qu'on ne met pas des post-it® sur les objets du musée d'art contemporain pour indiquer ce qui est de l'art et ce qui ne l'est pas ou que "Les indiens, c'est putride, il faut faire un génocide" n'est pas le meilleur slogan quand on participe à une grande marche contre les populismes et extrémismes de toutes sortes. Walter devra se rendre à l'évidence : la place de Billy est au far west et pas ailleurs (et le plus "far" possible).

  • Certains le nomment Kiromédon. Il a créé les Hommes. Non pas par amour ou pour peupler son Eden mais pour diviser les Puissances qui semblaient vouloir s'accaparer l'astre qu'il avait eu en cadeau. Et c'est ici, à Shalin après des siècles de luttes obscures que doit se jouer le dernier acte. La Servitude des Hommes est sur le point de prendre fin.

  • Kevin_Néo51 a choisi de prendre une option un peu chelou, pour sa 3e... Il va intégrer "Les gardiens de la vérité", une organisation complotiste cherchant à dénigrer les autres organisations complotistes en révélant leurs mensonges. Caché dans une cave du collège, il va donc suivre les cours de Patrick_Mulder427, un prof totalement parano qui va tout lui révéler au sujet de l'assassinat de Kennedy, des Reptiliens ou encore du plan secret de la prof d'anglais pour dominer le monde. Mais Kevin va également apprendre à bâtir une rumeur, ou à repérer les fake news... Autant de savoirs précieux que l'ado va pouvoir utiliser pour mener à bien son plan secret à lui : séduire Célia-Nessa, la plus belle fille du collège...

  • Les enquêteurs de Mediapart ou Radio France assemblent les révélations d'un immense scandale d'État : intérêts pétroliers et nucléaires, financement de campagne, le tout sur fond d'intermédiaires véreux, d'opérations de désinformation et de décès mystérieux. Une BD-enquête choc alors que Nicolas Sarkozy a été mis en examen en mars 2018.

  • Astrid en a assez de s'ennuyer dans le grand manoir vide de ses parents... elle réussit à les convaincre de l'inscrire au manoir de Canterville. À elle les nouvelles copines, les joies de l'internat, et surtout la chambre partagée avec des jumelles qui n'ont pas froid aux yeux, Gladys et Rebecca. Seul hic, la légende dit que Canterville est truffé de fantômes, ce qui ne rassure pas du tout Astrid ! En plus d'apprendre à atomiser les fantômes, elle va devoir comprendre ce qu'elle est prête à faire ou non pour être populaire.

  • Quand l'océan offre un voyage intérieur et une reconnexion à la nature, la littérature gagne.Un coucher de soleil dans les Alizés, les nuances de gris d'une dépression dans les mers australes, l'émotion au passage du Cap Horn. A la veille de larguer les amarres pour un deuxième Vendée Globe, le tour du monde en solitaire et sans escale - un Everest pour un marin -, Fabrice Amedeo nous livre un témoignage littéraire fort sur cette connexion au monde que permet le voyage sur les océans, loin de la terre et des contrées habitées.
    Le large offre cette possibilité de retrouver le rythme du cosmos, d'expérimenter un nouveau rapport au temps, une autre manière de raisonner et surtout la faculté de faire dialoguer son monde intérieur avec le monde extérieur, celui que nous cachent trop souvent nos sociétés modernes. L'expérience esthétique et l'aventure permettent également une réflexion personnelle et originale sur la solitude, la liberté, le rapport retrouvé à l'Etre.
    Loin d'un récit de course, ce livre aurait pu être écrit dans un désert ou en haute montagne. Il tente de partager l'indicible des expériences de l'homme seul face à lui-même, face à ses défis et face à la nature.

  • Walter Appleduck est un jeune homme cultivé, poli et bien éduqué qui fait un "master cow-boy". Le shérif de Dirtyoldtown et son adjoint Billy ont accepté de le prendre en stage pour lui apprendre les rudiments du métier. Les périodes de stage sont en général assez courtes, s'interrompant brutalement après le cours sur l'art du duel au pistolet. Mais Walter est bien décidé à s'accrocher et à apporter un peu d'humanité dans cette bourgade de ploucs. Sa tâche sera rude entre les évasions à répétition de Rascal Joe (qui revient à la prison parce qu'il a oublié son chapeau) et ses efforts pour aider Billy à draguer Miss Rigby (quand elle le traite d'« archétype du type rustre, macho, grossier et alcoolique aux idées dangereusement fascisantes », il croit qu'elle le drague). Dans son désir de réformer la société qu'il découvre, Walter tentera de remplacer les duels au pistolet par des tournois de jeux de société (un bon Scrabble®, c'est quand même moins sanglant). Il sera également confronté à des problèmes d'une actualité brûlante comme quand il découvre que Billy, devenu addict aux nouvelles technologies, ne cesse d'envoyer des télégrammes bourrés de smileys à Miss Rigby et menace Rascal Joe de le virer de ses amis Facebook s'il ne se rend pas (ce qu'il fait illico). Au final, Walter aura un bon rapport de stage mais, après son passage, l'Ouest aura bien changé.

  • Un beau matin, Mme Bromure (Pandora de son prénom) reçoit un courrier
    de son frère Hazel l'invitant à passer quelques jours en Ecosse pour
    enfin lui confier la boîte à souvenirs familiale. Alors que son mari
    lui précise qu'il a des choses plus sérieuses à faire que d'aller sur
    place, Mme Bromure accompagnée de Melle Poppyscoop, Mme Dottie et
    Astrid, décide de prendre la route, pour les Highlands. Astrid y fait
    la connaissance de son excentrique et savant fou d'oncle. Le
    laboratoire de son manoir, cache toutes sortes d'expériences et
    d'espèces vivantes, Astrid ne tarde pas à y faire un tour et à
    libérer par accident, un bébé plésiosaure dont la croissance devient
    incontrôlable. L'animal devient créature et se cache dans les
    profondeurs du Loch. La solution ? Le capturer et le passer dans la
    machine lyophilisante et rajeunissante de l'oncle Hazel bien sûr !

  • Lors d'un voyage scolaire en Allemagne, un jeune professeur découvre au camp de concentration de Buchenwald la photographie d'un détenu dont la ressemblance avec son propre père, Adrien, le stupéfie. Rentré en France, il retrouve son père, sa famille, mais le souvenir de la photographie ne le quitte plus. Il décide alors de se lancer dans une recherche qui va bouleverser sa vie. Ce détenu, nommé David Wagner, se révèle être son véritable grand-père. Peu à peu se met en place l'autre famille, la branche Wagner, la branche cachée, celle dont personne chez les Fabre n'évoque l'existence. Et c'est le destin croisé de ces deux familles, deux générations plus tôt, lorsque l'ambitieux David Wagner rencontra le riche Marcel Fabre et sa femme Virginie, qui éclate alors au grand jour, ainsi que les terribles conséquences que la liaison entre David et Virginie entraîna. Au cours de sa quête à travers la France et l'Allemagne, dans la nouvelle vie qu'il tâche d'inventer avec une Allemande qu'il vient de rencontrer, le jeune homme se rend compte qu'on ne se débarrasse pas si facilement du passé ? ni du sien ni de celui de sa famille. Lorsqu'on remonte à l'origine de la violence, c'est sa propre violence qu'on finit par rencontrer.

  • « Une histoire d'amour qui vous reste tatouée sous la peau quand vous claquez derrière vous, ravi et sonné, la porte des pages. »
    Alain Damasio

    « Un texte à la fois empreint de mélancolie et profondément lumineux. »
    Marie Michaud, Page des libraires

    « La musique pour ouvrir le bunker des émotions familiales. Franck, le manager à l'ancienne, déjanté, Tom, l'idéaliste effrayé par la gloire, et Marie, dont tous les lecteurs vont tomber amoureux. »
    Pascal Schouwey, Le livre sur les quais

    « Je n'avais pas ressenti une telle vitalité dans une oeuvre romanesque depuis un bon bout de temps. Cela tient au tempérament des personnages et à cette langue qui coule, qui ose et chaloupe, qui rayonne. »
    Christophe, Librairie l'Atelier

    J'ai attendu la tombée de la nuit et je suis allé poser mes feuilles sur les ruches, les unes à côté des autres, et sur chaque feuille j'ai posé une pierre pour ne pas qu'elles s'envolent.
    Je veux apprendre à vous aimer, j'ai écrit.

empty