Julien Capron

  • Paris, de nos jours ou presque. Au sortir d'un plateau télé, Léandre Batz, journaliste en mal de sujet, croise le chemin d'une figure de la Comédie-Française, Olivia Muller. L'actrice est effondrée, elle vient de se voir refuser le droit à l'adoption : sa nOte est trop basse. Car il faut savoir qu'une application – aussi simple que cruellement efficace – régit désormais le quotidien de tous les utilisateurs de smartphone, autant dire d'à peu près chaque être vivant sur la planète. Cette appli, c'est eVal. Fini les TripAdvisor, le nombre d'amis Facebook, les étoiles sur Airbnb : eVal centralise tous les avis sur absolument tout. Y compris les êtres humains. Et elle ne fait pas dans la nuance. La nOte est maintenant le premier marqueur social, pour le meilleur et surtout pour le pire. Alors cette histoire d'adoption contrariée, c'est ce qu'attendait Léandre pour partir en croisade. Premier mystère à résoudre : comment la grande Olivia Muller peut-elle avoir une telle nOte ? Léandre va s'apercevoir que, concernant eVal, les explications les plus logiques ne sont pas forcément les meilleures. Et quand on sait que le cerveau milliardaire derrière l'appli que Léandre s'apprête à démolir n'est autre que son petit frère, l'enquête prend vite des allures de tragédie grecque.
    Porté par un souffle narratif hors du commun et toujours au plus près de l'humain, Mise à Jour est un thriller jouissif qui aborde les très actuelles questions d'éthique numérique.

  • Feux de détresse

    Julien Capron

    Lok est une des entreprises les plus puissantes du monde. Elle détient le quasi-monopole sur le marché de la sécurité informatique, et s'est choisi des locaux originaux : l'Excelsior, un ancien paquebot de luxe, qui sillonne les mers du globe. Chaque année, son patron et fondateur organise l'événement technologique le plus prestigieux de la planète : The C, une compétition qui met en lice les douze projets les plus innovants du moment : amour, gloire et beauté assurés aux gagnants.
    Mais à peine la traversée de sept jours entamée, les concurrents voient un à un leur indice numérique de réputation, la nOte, virer brutalement au rouge. Et sur un navire aussi hautement surveillé que l'Excelsior, toutes les autorisations d'accès, de déplacements sont au diapason de votre nOte : le bâtiment devient vite une prison flottante géante.
    La Mise à Jour, agence de détectives d'un genre nouveau, est chargée de comprendre ce qu'il se passe et d'y mettre un terme.
    Journaliste de formation, Julien Capron est né en 1977. Chacun de ses romans est tendu par une profonde inquiétude sur les systèmes de tout ordre. Feux de détresse est son deuxième roman au Seuil.

  • Le club de rugby de Volmeneur joue le premier match de la saison. A la fin de la rencontre, un corps carbonisé gît dans les vestiaires. L'enquêteur Fénimore Garamande se retrouvera aux trousses de l'assassin de l'Olympe, un tueur en série qui reproduit les scènes les plus sanglantes de la mythologie.

  • Son regard plongé dans la nuit tourmentée de vent et de mer que leur tendait comme une baffe Volmeneur-la-pas-commode, l´Enquêteur Garamande se formula une résolution : redevenir le grand flic qu´il supposait avoir été. Il allait ranger dans les mauvais souvenirs le type électrocuté par ses émotions, berné par ses pensées, l´homme en courants alternatifs. Fénimore Garamande avait un nouveau rendez-vous avec le mal. Il veillerait à s´y montrer, cette fois-ci, présentable.
    Le mystère semblait éclairci, mais un cadavre relance la série des meurtres de l´Olympe. Bien classée à l´aller, l´équipe de rugby de Volmeneur, mêlée malgré elle aux crimes, redémarre le championnat. Roman policier qui en détourne les codes, roman sportif hissant la compétition au rang d´une mythologie, Match retour est un feuilleton où se dessine une société par ses faits-divers, ses drames et ses conquêtes.

    À la fois drôle et tragique, cette nouvelle saison se lit indépendamment des péripéties précédentes. Décalant le regard vers une République imaginaire pour mieux évoquer notre époque, Match retour est une plongée inquiète, intense, heureuse dans notre modernité et dans ce qu´il y reste de légendes.

  • Il s'agit d'une quête. Peut-être pas la plus arthurienne des quêtes, mais pas forcément la moins épique : trouver, de nos jours, un logement à Paris. Et les moyens de se l'offrir. C'est l'histoire d'un couple qui a commis une erreur : croire qu'il faut faire ce qu'on aime dans la vie. Cyril est photographe de presse, Pauline cuisinière free-lance. Ils naviguent entre Montmartre et les jolis cafés des bords de l'Ourcq. En clair, ce sont des bobos. Mais des bobos sans complexe de supériorité et qui défendent courageusement leurs rêves.
    Célibataires, ils se débrouillaient avec des miettes de revenus. Ils se sont rencontrés, ils sont tombés amoureux, ils ont décidé de s'installer ensemble. Le deux-pièces où ils devaient emménager leur échappe. Ils n'ont que quelques jours pour trouver un toit. Les agents immobiliers les éconduisent à une cadence de métronome. Bientôt, c'est la plongée dans l'envers de Paris, celui des trafics et des misères. Pauline et Cyril n'ont plus qu'un moyen de s'en sortir : le poker. Il va falloir apprendre à jouer. Il va falloir faire équipe au-delà des bonnes intentions et des jolis sentiments.

empty