Langue française

  • Deux solutions : ou je vous fume tout de suite, ce qui serait le plus sûr pour la suite des événements, ou je vous laisse attaché ici, mais il faudra être très évasif sur ce qui vient de se passer. Quatre minutes s'étaient écoulées depuis le début de l'action. Il prit le volant du Ford et démarra lentement en direction des périphs. Derrière, le Russe n'était pas à la fête. Les montants intérieurs du fourgon étaient maculés de sang. Il avait dû mettre de la mauvaise volonté à enfiler les pinces qui lui reliaient la main gauche au pied droit. Vieille technique, pour décourager les sprinters, que l'on apprenait dans les commissariats de la douce démocratie française. Une paire de chaussettes lui obstruait la bouche. Cette vision détendit l'atmosphère.

  • Marx a consacré la quasi-totalité de son oeuvre à un seul objectif : légitimer le communisme. Il a été crédité des prétendus succès des régimes dits marxistes et leur échec réel lui est maintenant imputé. À tort. Francis Kaplan propose une synthèse originale du marxisme et, révélant de nombreux textes méconnus ou occultés, il démontre que, pour l'auteur du Capital, il existe, en réalité, trois communismes : humaniste, éthique et historico-matérialiste, pas toujours cohérents entre eux. Francis Kaplan met en relief leurs logiques, leurs problèmes et leurs hésitations. La chute du mur de Berlin et la récente victoire des sociétés capitalistes sur les régimes dits marxistes ont sérieusement ébranlé la nécessité historique du communisme. Pourtant, aux yeux de millions d'individus, sa justification éthique et humaniste conserve tout son attrait et sa valeur explicative du monde. Le socialisme demeure, au moins, une interrogation permanente et l'étude de Marx, le passage obligé à toute réflexion sur l'avenir de nos sociétés.

empty