Libre2Lire

  • Fils d'un professeur de piano, Loïs Évrard contracte une maladie rare en réaction à la mort de sa mère. À dix ans, il devient fan d'un patineur prodige du même âge : Viktor de Genouillac, russo-français vivant à Saint-Pétersbourg. Avec ferveur, Loïs suit le parcours de sa star sur les médias, et va même l'applaudir lors d'une compétition à Nice. Hélas, à quatorze ans, le jeune champion fait une terrible chute qui le laisse paraplégique. Pour son admirateur, c'est la fin du rêve idolâtrique...
    Dépressif, Loïs intègre un centre de long séjour du Dauphiné accueillant des jeunes handicapés ou gravement malades. Un jour, il y croise un nouveau pensionnaire : Viktor ! En effet, le patineur déchu a décidé de s'installer en France. Cette coïncidence inouïe offrira-t-elle une embellie à Loïs ? Quant à Viktor, que lui réserve son exil volontaire ?
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Chtimi né en 1962 et lotois d'adoption, Frédéric Lesur a exercé plusieurs métiers avant d'être instituteur. Ses textes ont le goût réconfortant de la résilience.

  • Péril de la liberté

    David Llamas

    Au début des années 30, dans la bouillonnante ville andalouse de Malaga au bord de la Méditerranée, l'avenir est plein de promesses pour Francisco. Lettré dans une société largement analphabète, jeune employé de commerce, il accède à la petite classe moyenne embryonnaire. Épris de justice et de liberté, plein d'idéaux, il rêve d'édifier avec ses camarades, un monde meilleur. L'avènement de la République nourrit ses espoirs et l'y encourage. Alors que des réformes orientent le pays sur la voie de la modernité, Francisco rencontre Maria. Le bonheur semble à portée de main ; ils le bâtissent ensemble. Mais le pays est fracturé ; les tensions sont vives et s'expriment dans la violence. Les élections de février 1936 se déroulent dans un climat électrique. Les citoyens, hommes et femmes appelés aux urnes sont confrontés à un choix décisif entre des visions opposées de l'Espagne. Le résultat du scrutin emplit Francisco de joie. Mais les menaces qui pesaient sur la jeune démocratie se concrétisent par une tentative de coup d'État. Francisco ne se dérobe pas et s'engage dans le conflit. Son choix aura des conséquences profondes. Il bouleversera le reste de sa vie, ainsi que le destin de toute sa famille. À travers le parcours de Francisco, Maria et de leurs proches, le roman évoque l'épopée d'un peuple qui contribua tant à l'histoire de l'Espagne, qu'à celle de la France.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    David LLamas est né à Toulouse en 1971, dans une famille de réfugiés espagnols. Ancien avoué à la cour, il est avocat au barreau d'Agen, spécialiste en procédure d'appel. Impliqué dans le mouvement pour la mémoire historique, il y voit un enjeu démocratique et une grille de lecture de problématiques contemporaines, tant en Espagne qu'en France. Péril de la Liberté, son premier roman, s'inspire de faits réels.

  • Début du IVe siècle avant J-C. Rome est en passe de dominer complètement le Latium, une région fertile du centre de l'Italie. Puissante, la ville bouillonne pourtant intérieurement. Les intrigues familiales et politiques au Sénat et dans les grandes maisons, les querelles d'ego, ainsi que les affaires sales dans les quartiers populaires aux mains des bandits, sont le lot quotidien de la Ville. Celle-ci est également confrontée aux menaces croissantes des peuples voisins, notamment étrusques, l'obligeant à mener des guerres continuelles. C'est ainsi que depuis plusieurs années Rome assiège la cité de Véies qu'elle ne parvient toujours pas à soumettre. A tout cela s'ajoutent d'étranges évènements qui se multiplient jusque dans les campagnes environnantes. Des phénomènes que personne ne parvient à interpréter et qui poussent les Romains à s'interroger sur leur destin. Est-ce un signe des dieux ? Ont-ils eut tort d'entreprendre leurs guerres ? De quelle nature est la menace qui pèse sur Rome ?
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Professeur et historien analyste en Histoire et en civilisation romaines, Cédric Plouvier travaille sur un ouvrage scientifique traitant de la romanité sous la République et le Haut-Empire. Passionné d'Histoire, de fantastique et d'horreur depuis tout jeune, il cherche à créer avec la saga Pax Deorum une oeuvre originale rendant hommage à toutes ces influences, tout en continuant de travailler dans d'autres domaines de la littérature de fiction.

  • Le prédateur

    Yvan Tetelbom

    Yvan Tetelbom nous raconte son errance dans un monde trop violent, mais aussi sa reconstruction rendue possible grâce à la poésie.
    Un enfant insouciant, émerveillé par la vie, est soudain figé dans son élan par la destruction de son innocence, dont la déflagration le projette dans un monde trop dur pour lui. Un chemin d'errance et de solitude au cours duquel il est confronté à la violence de la guerre d'Algérie, à la douleur de l'exil, à la brutalité de l'antisémitisme, au piège de l'illusion, à l'âpreté du monde politique et carcéral, à la mort, au sexe, à l'amour, à la culpabilité. Un chemin de croix éclairé par une passion qui le métamorphose : la poésie. Elle lui permettra de survivre et de devenir VIVANT !...
    Ce témoignage émouvant nous transporte dans les souvenirs d'Yvan Tetelbom : poète, interprète et magicien des mots. C'est par l'écriture qu'il arrive à exiger la vérité et à briser la voix du silence.
    EXTRAIT
    Mon village, c'est mon pays. C'est mon enfance. C'est mon langage. C'est mon identité. C'est mon ancrage. C'est mon histoire personnelle. Je suis kabyle et fier de l'être. Mon enfance est constituée de ce sable cristallin brûlé par le soleil, dont les grains soulevés par le sirocco, s'échappent vers le ciel en nuées naturellement chorégraphiées. Mon enfance, ce sont ces heures folles à courir avec Arezki sur la plage des caroubiers. Mon enfance, ce sont des états hérétiques de liberté à faire l'enfant-oiseau sur les toits des maisons recouvertes de tuiles en terre cuite, au risque de poser malencontreusement un pied sur l'une d'entre elles plus branlante que les autres. Mon enfance, ce sont ces moments d'extase à me rassasier de pain bourré de mie imbibée d'huile d'olive, à me délecter de corail d'oursins saupoudrés de beurre, de citron, à m'empiffrer de sardines argentées, à me régaler de zlabias, de makroud pataugeant dans leur miel, à m'enivrer de halwa en pâte de sésame. Mon enfance, ce sont des furiosités à dévaler en patin à roulettes, à la vitesse d'un champion, la rue principale en forte inclinaison, au risque de ne pouvoir stopper mon élan. Sinon, c'est l'accident comme ce jour où je tape frontalement dans un muret et me retrouve, groggy, la tête en sang, avec probablement un traumatisme crânien. Dans ce village du bout du monde, il n'y a pas de médecine des radiographies, des analyses. C'est la loi des hommes sauvages. L'on meurt vite en cas d'accident et si l'on ne meurt pas tout de suite, l'organisme se renforce et ça immunise contre toutes sortes de maladies.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    "J'avais un rêve : vivre de ma poésie... Objectif atteint !" Ainsi s'exprime Yvan Tetelbom. Né en Kabylie, il écrit des poèmes et les interprète sur scène, en France et à l'étranger. Spécialiste en poétique du langage, il intervient régulièrement dans des écoles jusqu'à des universités, mais aussi dans des lieux de souffrance tels que les prisons, les hôpitaux psychiatriques, les centres d'accueil et au coeur des cités dites «sensibles». Il livre son premier récit, issu de ses blessures et de ses succès, comme un témoignage dédié à toute l'Humanité.

  • 1983, dans une petite ville de province : Mikael Taral, treize ans, se réveille hagard. Serait-ce la conséquence de la raclée qu'il avait reçue la veille au collège ? Non !
    Une extraordinaire métamorphose vient de s'opérer : en une nuit, il est devenu un adulte aussi athlétique qu'intelligent.
    Comment ? Pourquoi ? Cela était-il seulement humain ?...
    Ainsi commence une fantastique épopée aux confins de l'impossible ; une destinée qui prend sa mesure dans l'immensité d'un Empire de 114 Univers ; une immersion graduelle dans une réalité différente, proche et lointaine, qui dépasse tous les rêves...
    Et tous les Cauchemars...
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Il a fallu pas moins de 35 ans à Olivier Dukers pour achever ce qu'il qualifie comme étant l'OEuvre de sa Vie. Personnage éclectique et polymorphe, ce "touche à tout" passionné par un très large éventail de sciences, dont humaines, vous emmène au-delà d'un simple rêve, vers une autre réalité construite, structurée, époustouflante et qui sait... crédible...

  • Théa, bientôt 16 ans, se réveille en suffoquant : elle vient de faire un rêve terrifiant. Et quelle stupeur, quand son rêve se réalise et qu'elle se rend compte qu'elle possède un pouvoir de prémonition !
    Envoyée de force dans une Confrérie secrète pour apprendre à maîtriser son don, elle découvre que la magie existe et que le monde est protégé par des chevaliers aux pouvoirs surhumains, qui luttent contre un ordre aussi puissant que malfaisant, mené par le traître Jonas.
    Dès son arrivée au château, Théa est victime d'une transformation génétique sans précédent, inexplicable. Elle commence aussi à développer de nouveaux pouvoirs, effrayants et destructeurs. Une question s'impose alors : Théa descend-t-elle vraiment de cet ordre de chevaliers ?
    Luttant contre Jonas, mais aussi contre la menace qui s'installe au plus profond d'elle-même, Théa va se mettre en quête de réponses aux mystères de ses origines. Mais a-t-elle vraiment envie de les connaître, au risque de réveiller des légendes aussi oubliées que funestes ?
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Jeune étudiante en droit, Caroline Gaspard écrit depuis ses 17 ans. Pétillante et sensible, cette passionnée d'histoire et de philosophie cache aussi un côté fantasque et... légèrement névrosé. C'est ainsi qu'avec son énergie lumineuse et ses intrigues indémêlables, elle nous entraîne dans un autre monde qui pourtant, pourrait bien être le nôtre... Pourvu qu'on sache ouvrir les yeux.

  • Doubles jeux

    Pauline Bouquin

    Le 1er janvier 2017, sur l'A6, un homme somnole au volant de sa voiture et heurte de plein fouet les barrières de sécurité. Sa femme, Louise, meurt sur le coup.
    Le 28 mai 2018, Cédric quitte le gîte où il a élu résidence pour sa lune de miel et disparaît dans la nature. Toutes les traces de son existence s'évanouissent avec lui. Seule son épouse, Sophie, semble se souvenir de lui.
    S'est-il enfui ? Est-il mort ? A-t-il seulement existé ?
    Sophie est loin de se douter que ces deux événements sont liés, que Cédric n'est pas l'homme qu'elle pense connaître et que chaque membre de son entourage, à l'exception d'elle-même, joue double-jeu.
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    /> Née en 1997 et originaire du Sud de la France, Pauline Bouquin est traductrice. Fascinée par l'Écosse, elle a décidé d'y planter le décor de son premier thriller. Passionnée de littérature, cette jeune écrivaine prolifique vous réserve beaucoup de surprises...

  • Le retour du heros

    Steck Jean-Pierre

    Jeudi 24 octobre 1946. Dans le train qui le ramène vers Saint-Quentin qu'il a quitté en 1939, Marek Kozak, soldat polonais fraîchement démobilisé, se rappelle sa période d'occupation en Allemagne et sa rencontre avec Hilda, les combats qu'il a menés durant la Seconde Guerre mondiale et les deux ans qu'il a auparavant passés dans une ferme de Grandpré-la-Vallée, village picard.
    Il arrive à destination où l'attend son ancien patron... Quel accueil lui réservent les villageois et Josette qu'il a fréquentée avant la guerre et dont il est sans nouvelles depuis sept ans ? Quel avenir peut-il espérer dans cette France encore marquée par la défaite et l'occupation, cette France qu'il a défendue en 1940 et libérée en 44 ? Bien des surprises l'attendent...
    Des annexes riches en anecdotes permettent à l'auteur de rappeler des réalités historiques, d'évoquer des personnes et des souvenirs propres liés à cette période de l'Histoire.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Jean-Pierre Steck, né en 1941, habite depuis toujours en Picardie. Professeur des écoles honoraire, ancien combattant et officier de réserve honoraire, l'écriture est sa passion. Il a publié des ouvrages pédagogiques consacrés à l'expression écrite aux Editions Hachette Education, des romans, un essai, une biographie et des recueils de nouvelles chez différents éditeurs.

  • Neuf contes qui portent l'esprit des enfants vers l'imaginaire des univers de Marie. S'y mélangent le rêve, l'émotion, l'amour, avec un soupçon de mystère et de fantastique... Un réel bouquet de sentiments qui fera pétiller les yeux de vos chers enfants.
    Ils pourront à loisir colorier les illustrations pour personnaliser leur livre et interagir avec les adultes sur les questions qui sont posées à la fin de chaque histoire, pour que la lecture devienne un véritable moment de partage
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Native des Hauts de France, Marie-Hélène COPPA est passionnée d'écriture depuis son plus jeune âge. Après avoir fait publier plusieurs recueils de poésie, elle s'est lancée en parallèle dans l'univers des contes pour enfants. Chacun de ces contes reflète de son extrême sensibilité et de son amour des mots qu'elle souhaite partager désormais avec les plus petits.

  • Evasions

    Les Auteurs De Libre

    28 Nouvelles, 23 contributeurs, 2 objectifs :
    o Vous surprendre et vous permettre de vous évader en passant par toutes les couleurs de l'arc-en-ciel des émotions.
    o Soutenir l'association Le Rire Médecin qui apporte joie et bonheur aux enfants hospitalisés.
    Parce que rire à l'hôpital, c'est VITAL !
    Les Auteurs de Libre 2 Lire se sont mobilisés pour vous offrir ce qu'ils ont de plus cher : leurs talents, et faire don de leurs droits d'auteurs à l'association. En qualité d'éditeur, nous les avons multipliés...
    3.00 EUR seront reversés au Rire Médecin pour l'achat de chaque exemplaire numérique !
    Nous vous invitons à découvrir et soutenir vous aussi Le Rire Médecin en faisant un don :
    Le Rire Médecin
    /> www.leriremedecin.org
    facebook.com/leriremedecin
    À PROPOS DES AUTEURS
    23 auteurs de la maison d'édition Libre 2 Lire se sont réunis pour créer 28 nouvelles sur le thème de l'Evasion.

  • Les jumeaux Gaïus et Marcus, soldats romains issus d'une famille glorieuse, sont promis à d'innombrables aventures et combats, jusqu'au jour où une mission particulière risque de tout changer...
    58 avant J.-C., la Guerre des Gaules débute. Deux frères légionnaires, Gaius et Marcus, s'engagent dans les armées de César pour une course effrénée à la gloire.
    Confrontée à des guerriers plus coriaces que prévus, aussi furtifs que mystérieux, l'Armée Romaine désigne Gaius pour infiltrer les tribus gauloises
    Il ne se doute pas que cette immersion dans une culture différente va révéler un terrible secret sur sa propre famille, et ouvrir à une destinée exceptionnelle, capable d'ébranler les fondements même du futur Empire Romain...
    Ce roman, mêlant histoire et réalité, ravive la flamme et l'intérêt pour l'histoire humaine. Il nous transporte dans des siècles chargés d'aventures, de croyances et de traditions, fondements de notre société actuelle.
    EXTRAIT
    Le jour suivant, César ordonna à ses légions de se déployer dans la plaine de l'Ochsenfeld49, mais pour tromper Arioviste il ne fit sortir que ses troupes auxiliaires qu'il disposa devant le second camp. Le reste de la légion était en attente devant le premier camp, sur trois lignes. Le chef germain se laissa berner et sortit à son tour ses guerriers. Et bientôt la plaine fut traversée par le son terrifiant de milliers de pas cadencés, les deux armées marchant l'une vers l'autre. 35 000 Romains contre 70 000 Germains répartis en 7 tribus. Et pour éviter que ses hommes ne fuient le champ de bataille, Arioviste disposa ses chariots autour des siens, afin de leur barrer toute retraite.
    Chacun attend le signal et une tension terrible est palpable dans les rangs. Il règne comme une ambiance de fin du monde, traversée par les quelques cris des corbeaux qui volent au-dessus de nous. Les auxiliaires, répartis en deux cohortes, font face aux guerriers Harudes50 et le spectacle de ces deux peuples barbares se toisant du regard n'est assurément pas banal. J'assiste pour la première fois à ce genre de scène. Jusque-là je n'avais pas eu vraiment l'occasion d'observer les auxiliaires, mais aujourd'hui je leur trouve un côté rassurant. Comme si leur expérience du combat peut nous aider à triompher de ces terrifiants Germains qu'on compare volontiers à des bêtes sauvages.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    "Je me suis plongée dans le livre, et me voilà en pleine bataille des Gaules, devant moi les gaulois et les romains qui se battent. Jules César sur son cheval... Bref j'ai adoré de me retrouver à cette époque ça m'a changé de mes cours d'histoire où on apprenait par coeur les dates, les lieux... Mais sans y être. " BlackReader sur Booknode
    "En résumé, il s'agit d'une très bonne lecture, qui annonce une série que je suivrais avec plaisir, les sagas historiques de qualité se faisant plutôt rare." - Frédéric Clément sur Le Caribou Littéraire
    "Bref, pour résumer mon avis : si vous aimez l'Histoire avec un grand H, allez-y les yeux fermés. C'est très bien écrit, fluide, on comprend tout ce qu'il se déroule, les schémas tactiques, etc. Si vous n'aimez pas trop l'Histoire mais que l'aventure vous tente, n'hésitez pas et surtout ne lâchez pas prise. Une fois que l'histoire du loup commence, c'est vraiment très très prenant. " Les Lectures de Mère Lin sur Mon instant livre
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Marié, père de deux charmantes petites filles, Frédéric Clément est bibliothécaire et titulaire d'un master en Histoire contemporaine et moderne. Auteur passionné, il met ses connaissances au service de ses récits, mêlant événements réels, épiques et fantastiques. Lykanthropia n'est pas qu'une série, c'est une porte ouverte vers une autre histoire. Celle des hommes, mais aussi celle qu'on ne trouvera jamais dans les manuels...

  • Lorsque deux figures de la culture française se rencontrent après leur mort, cela donne lieu à une conversation poétique, chargée d'émotions, de mélancolies et d'amour...
    Jean d'Ormesson et Johnny Hallyday se retrouvent à la terrasse du Paradisio, un improbable café où se croisent les âmes, juste avant leur dernier voyage. Ils y évoquent, comme une pièce de théâtre, leurs vies passées, leurs troubles, leurs succès, leurs émois, et la trace qu'ils laisseront.
    Jean d'Ormesson et Johnny Hallyday nous ont quitté en décembre 2017 à vingt-quatre heures d'intervalle. Avec un respect inconditionnel, un travail de fourmi sur les références, Dominique Delattre nous livre un hommage venant du coeur, vibrant de vérité, de simplicité et de poésie, envers ces « monstres sacrés » aussi éclatants qu'intemporels.
    Dominique Delattre rapproche deux mondes différents, le rock et la littérature, en abordant leur amour de la vie, des autres et de leur art. Un hommage poignant à deux icônes de la culture, à lire et à partager, afin qu'elles ne tombent jamais dans l'oubli.
    EXTRAIT
    JEAN
    Ecoutez, je me suis consacré à ce que je savais faire de mieux, écrire. Et écrire en tout cas ce n'est pas écrire pour soi, comme le prétendent les menteurs et les benêts, c'est écrire pour les autres, c'est être jugé, c'est se précipiter d'avance, quelle idée, avec un zèle suspect et franchement déplaisant au-devant des jugements des lecteurs, des critiques, dans les meilleurs des cas de la postérité. Le monde m'a permis cela. Alors, merci.
    JOHNNY
    Je pense comme vous Jean. Vous savez, j'ai passé ma vie à chanter et à VIVRE POUR LE MEILLEUR. Oui vivre, pour vivre libre, aimer tout ce qu'on peut aimer, encore et toujours ne vouloir que l'amour. Avec fureur et rage, le rock n roll quoi. Mais je n'y suis pas toujours parvenu.
    JEAN
    Vous parlez d'amour. Vous savez, j'ai un peu honte de l'avouer, mais comme vous j'ai beaucoup aimé les femmes et la vie. J'ai eu des amours déçus et d'autres plus heureux. L'amour est le plus beau sentiment qui habite notre âme. L'AMOUR EST UN PLAISIR. Il n'y a rien de plus proche de l'absolu qu'un amour en train de naître. Mais après un moment, c'est ça qui me fait peur dans l'amour, l'usure, la lassitude, l'effilochage s'invitent, rien ne dure. D'ailleurs, vous avez souvent chanté l'amour.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Dominique Delattre est un éclectique. Passionné de lecture et de musique, il a forgé sa plume avec des ateliers d'écriture, riches en échanges. Cadre dans la fonction publique, entraîneur de football pendant 33 ans, il est maintenant animateur radio pour une émission musicale, avec toujours dans sa poche, un livre de Chateaubriand ou de d'Ormesson...

  • Suivez, avec Emmanuel de Careil, les traces du légendaire trésor des Wisithoths, des Cathares, des Templiers ou encore de Rennes-le-Château, et plongez dans une enquête passionnante !
    Passionné par les énigmes de l'Histoire et les enquêtes policières, Emmanuel de Careil se lance dans sa quête du Graal et du Trésor des Cathares. De Rennes-le-Château à Montségur jusqu'au nid d'aigle d'Hitler, accompagné d'historiens, de journalistes et d'un agent des renseignements, ses investigations vous amènent, comme si vous y étiez, vers de fracassantes révélations, parsemées de cadavres...
    Ce roman, dont l'intrigue policière sert de fil conducteur, nous plonge dans la quête du Graal. L'auteur mêle le fruit de ses recherches à la fiction, et nous amène à nous demander si tout cela ne serait pas réel...
    CE QU'EN DIT LA CRITIQUE
    "Si comme moi vous aimez les énigmes et surtout les légendes Cathares lisez le et ça vous donnera peut-être envie de faire votre propre enquête." - BlackReader sur Booknode
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né en 1950 dans le Vercors, Emmanuel de Careil a connu une brillante carrière technico-commerciale dans une multinationale française. Depuis 1999, il consacre pleinement son esprit cartésien à ses passions pour l'écriture,l'Histoire et les sciences dites occultes. Avec une démarche alliant le journalisme à l'enquête policière, il défie les mythes et les légendes pour en apporter les preuves.

  • Lou

    Stéphanie Vincent

    Lou trouve en l'hypnose l'arme idéale pour assouvir sa soif de vengeance...
    Lou est une très belle jeune femme débordante de vie. Rien ne rappelle son enfance où elle était clouée sur un fauteuil roulant et pour laquelle elle garde la blessure des moqueries et humiliations dont elle a été victime. Maintenant qu'elle marche à nouveau, un désir de vengeance la ronge... L'hypnose pourrait être une solution.... Saura-t-elle maîtriser ce pouvoir pour ne pas tomber dans la folie meurtrière ? Et pourra-t-elle enfin trouver l'amour qui comblera son coeur ?
    Stéphanie Vincent offre dans son roman une analyse pointue des sentiments violents ressentis suite à un traumatisme ou à une maladie, tout en nous faisant découvrir le monde incroyable et terrifiant de l'hypnose.
    EXTRAIT
    Avec une des voix les plus douces qu'il ait été possible d'entendre et en même temps, très sûre d'elle, elle enchaîna :
    -Maintenant, tu n'écoutes que ma voix et tu vas faire tout ce que je te dis, tu ne crains absolument rien et tu es en confiance totale. Dans une premier temps, je veux que tu profites de cette belle soirée que nous passons ensemle et je veux que tu souffres comme la maladie m'a fait souffrir en me prenant mes jambes. Aussi je vais toucher tes jambes et en une caresse, je te contorsionnerais et broierais tous les os. Tu huleras de douleur et me supplieras d'arrêter en t'excusant pour tout le mal que tu m'as fait, aussi en prononçant le mot jambe, ta torture commencera. Ensuite, je veux que tu ailles sur la terrasse et que tu te penches comme si tu voulais attraper le nuage à côté pour m'en faire cadeau. Et tu te penches au maximum, en tendant le bras, et même quand la gravité t'emportera, tu continueras quand même d'essayer de l'attraper. Tu finiras par tomber. Tu le feras quand je prononcerai le mot nuage. Maintenant, réveille-toi !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Jeune auteure, débordante d'imagination, Stéphanie Vincent vous transporte dans son univers à la fois mystérieux et envoûtant. Psychologue de formation, elle connaît suffisamment les rouages de la psyché humaine pour emmener ses lecteurs sur des terrains glissants. Toujours en quête de spiritualité, elle aime rencontrer de nouvelles personnes pour enrichir sa connaissance personnelle.

  • Une agression a changé à tout jamais la vie d'une famille et de ses amis proches. La femme de la victime retrace les événements et les séquelles qui en ont découlé.
    La vie de Sabrina bascule le 9 avril 2016. L'homme qui partage sa vie depuis 16 ans, a disparu en pleine nuit. De longues heures de recherches, des battues... Jusqu'à ce qu'un corps inerte et tuméfié soit découvert dans un buisson... Violence urbaine, banale, gratuite... Entourée et pourtant si seule, sans réponse face à l'injustice et face aux autres, Sabrina devra faire des choix... Dans une petite ville de province, où jamais rien ne change, où jamais rien ne se passe... Et pourtant ! Ce livre témoignage aurait pu avoir pour titre : «Ça n'arrive pas qu'aux autres.» Mais au-delà de la fatalité, c'est la ténacité d'une femme qui se bat pour revivre, reconstruire, réapprendre à aimer, en s'appuyant sur sa propre RÉSILIENCE : « blessée mais résistante, souffrante mais heureuse quand même. C'est le refus de la résignation à la fatalité du malheur »** Pr. Boris Cyrulnik, Un Merveilleux Malheur, 1999
    Un témoignage qui fait froid dans le dos, car cette fatalité pourrait s'abattre sur tout un chacun. Pourtant, la force unique de Sabrina Herrador, en tant que femme, épouse, chef d'entreprise et mère de famille est présente dès le début et se déploie au travers de l'écriture, transmettant cette volonté de vivre et de se reconstruire.
    EXTRAIT
    L'instinct humain est étrange... Alors que je panique, j'angoisse, je pleure, en une fraction de seconde, je vais chercher la brique qui maintient le portail ouvert et je frappe de toutes mes forces le double carreau de la porte vitrée du salon. Je n'ai rien senti. Je me suis cassée le petit doigt en tapant. Le verre s'éparpille à l'intérieur du salon, la vitre a cédé au centre et s'est fêlée jusqu'en haut. Par le trou laissé par l'impact, je passe la main et saisis le deuxième trousseau de clés, celui de Benoit, resté posé sur la petite table contre la porte. Cette tablette est un peu le vide-poches-fourre-tout de l'entrée, comme tout le monde a chez lui. Une fois à l'intérieur, par acquis de conscience, je crie encore son prénom, au cas où... John monte dans les étages vérifier les lits, au cas où... Je prends la clé du garage pour aller vérifier, au cas où... Nous vérifions jusque sur les transats de la piscine, au cas où... Personne. Benoit n'est pas là.
    CE QU'EN DIT LA CRITIQUE
    "Un témoignage bouleversant, une famille unie pour l'éternité malgré les épreuves." Job Santé Handicap
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Sabrina Herrador est une jeune maman et chef d'entreprise en hôtellerie restauration. Très impliquée dans la vie locale de sa ville, sa vie, ainsi que celle de toute sa famille, ont basculé en une nuit. Elle livre un témoignage aussi poignant qu'émouvant sur les accompagnants de personnes handicapées, avec un seul mot d'ordre : la résilience !

  • Ouf !

    Phileas

    Un procrastinateur patenté relève le défi d'écrire un roman en un mois. Au fur et à mesure que la date fatidique approche, il se voit confronté à des situations pour le moins étranges. À deux doigts de perdre la raison, il tire un constat implacable : « lire, c'est risquer de se faire bousculer par un auteur embusqué derrière des intentions inavouables. Ecrire, c'est pire. »
    Cela ne va pas s'arranger lorsqu'un inconnu lui suggère d'abandonner ce projet, lui soufflant qu'il ne s'agit que d'une machination initiée par un certain Karl, personnage énigmatique aux intentions obscures. Celui qui s'improvise écrivain va tout tenter pour s'extirper de ce piège. L'enquête doit être menée. Qui est ce Karl, et quel est son but ?
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né dans les années soixante-dix dans le sud-est de la France, Phileas s'adonne depuis quelques années exclusivement à l'écriture. Cette passion s'est révélée en classe de sixième lors d'une visite de Michel Tournier dans son collège, venu présenter son « Vendredi ou la vie sauvage ». Grâce aux diverses disciplines dont il s'inspire, Phileas utilise la voie littéraire pour explorer les tréfonds du processus qui provoque l'imaginaire...

  • Tarot à 7

    Géraldine Chemin

    Une maison vide offre un nouveau départ à plusieurs personnes égarées dans leur vie qui devront apprendre à nouveau à vivre et à partager...
    Jérôme, un adolescent endeuillé par la mort brutale de ses parents, est contraint de vivre avec le majordome demeuré en poste. Dans un contexte économique sans concession, la grande maison familiale, vide et silencieuse, se remplit peu à peu de naufragés amis, en quête d'une aide provisoire. En dépit des difficultés, chacun s'apprivoise, s'épaule, s'unit, dans la bonne humeur ou les coups de gueule, et découvre une valeur oubliée: la solidarité...
    Géraldine Chemin nous offre une histoire émouvante aux personnages variés et attachants. Un vrai beaume au coeur, à lire sans tarder !
    /> EXTRAIT
    Les trois amis se penchent, à l'écoute.
    - Je crois qu'il me déteste.
    - Meuh non ! clame Toussaint. D'où tu sors un truc pareil ?
    Arsène réfléchit un instant.
    - Je ne sais pas. Je le sens c'est tout. Comme s'il me reprochait d'être là, vivant, alors que ses parents sont partis.
    - C'est pas facile pour ce gamin, déclare Alex. Il faut lui laisser le temps d'accepter la situation, de faire son deuil. Tu dois être patient Arsène.
    L'autre hoche la tête, vaguement rasséréné.
    Jacques secoue la tête.
    - Il est absurde notre monde. Regardez, Alex travaille trop alors qu'il y a des tas de chômeurs, dont moi d'ailleurs. La maison Dumont est trop grande pour deux alors que je vais bientôt me retrouver à la rue parce que je ne peux plus payer mon loyer. Quelque chose ne tourne plus rond sur cette planète. Méditons mes amis, méditons. Et jouons !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Scientifique dans l'industrie pharmaceutique, Géraldine Chemin aime écrire, inventer des histoires, créer des personnages et construire des vies pour offrir, le temps de la lecture, un instant simple de divertissement et d'évasion. Elle est particulièrement sensible aux accidents de la vie qui peuvent mener chacun d'entre nous à la rue, sans toit, sans protection et espère que la solidarité retrouvée dans Tarot à sept ne soit pas qu'une fiction...

  • La passion naissante de Marieke pour son amie Lola va changer la vie de tout leur groupe d'amis, pour le meilleur comme pour le pire...
    Rodolphe aime Marieke. Mais lors d'un réveillon entre amis, Marieke va avouer son amour pour Lola... Ils vont verser dans des relations plus intimes, mêlées de secrets et de non-dits, où le besoin de fonder une famille risque de les précipiter dans l'abîme...
    Amours interdits, secrets entre amis, jalousie et désirs d'enfant jalonnent ce beau roman. L'auteure, à la plume fluide et délicate, aborde tous ces thèmes avec délicatesse et pudeur, dans ce roman aux rebondissements intenses. Une lecture qui ne vous laissera pas de marbre.
    EXTRAIT
    Marieke s'installa au bac et ferma les yeux. Lola mit de la musique, un fado lancinant et poignant à la fois, du genre qui parfois vous emplit de nostalgie sans que l'on ne sache bien pourquoi. Les mains douces et expertes de la jolie coiffeuse lui massaient la tête et les tempes. Marieke sentit une douce chaleur l'envahir et le parfum capiteux de Lola l'envelopper. Son coeur battit un peu plus fort. C'était étrange et inattendu cette sensation soudaine de plénitude. À cet instant, elle aurait voulu arrêter le temps. Les doigts de Lola redessinèrent la courbe de ses sourcils, telle une caresse à l'impromptu, toute en sensualité, lui procurant un infini plaisir. Elle ouvrit les yeux, attrapa la main de son amie et la porta à ses lèvres. Elle déposa au creux de sa paume un baiser tendre, puis se leva d'un bond souple et gracieux, pour aller s'asseoir devant un grand miroir baroque. Elle se trouva belle malgré ses cheveux mouillés. Le coeur un peu chaviré, elle prit conscience de quelque chose qu'elle ne maîtrisait pas. Derrière elle, Lola avait glissé à pas de chat. Son regard intense ne la lâchait pas.
    CE QU'EN DIT LA CRITIQUE
    "J'ai beaucoup aimé ce roman émouvant et très bien écrit, dont les nombreux rebondissements tiennent le lecteur en haleine jusqu'au dénouement surprenant, qui nous permet enfin de comprendre le titre de ce livre.... Je l'ai lu pratiquement d'une traite et j'avoue avoir eu les yeux humides en le refermant." Les Lectures de Cerise 74
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Venue à l'écriture sur le tard et par passion, Annie Kubasiak-Barbier a commencé par de la poésie et un roman autobiographique. Membre de la SACEM et ayant collaboré avec plusieurs musiciens, elle joue entre Fée Clochette et Fée Carabosse, pour livrer un roman où les mots partent à votre conquête, dans une histoire où l'amour le dispute à la haine.

  • Le don d'aimer

    Jean-Michel Bartnicki

    Une belle histoire d'amour qui fait rêver, ancrée dans des siècles de crises importantes...
    23 juillet 2030. À Casabasciana, petit village montagnard de Toscane, Lucia et Pierre, confortablement installés dans leur canapé face à la beauté de la montagne, contemplent leurs souvenirs. Ils flirtent avec leur passé, enlacés comme aux plus belles heures de leur amour. Celui-ci n'aurait pas été possible sans l'enchaînement d'événements historiques majeurs, tout aussi improbables qu'extraordinaires. La fuite d'un officier polonais en 1836, l'exode d'un ouvrier italien en 1946 pour devenir mineur en Belgique, les destins se croisent et s'entrechoquent, dans une saga où l'Histoire elle-même est un personnage essentiel. Et qui est Carla aux magnifiques yeux noisette piqués d'or ? Et que dire d'Herman Fridman qui, au bout de la Terre, s'apprête à déclencher le premier tsunami cybernétique ?...
    Chapitre par chapitre, découvrez la vie d'une famille au travers de deux siècles d'Histoire. La guerre, l'artisanat, les âmes d'artiste, des alliances et des rencontres improbables ont dessiné le destin de cette famille.
    EXTRAIT
    Espiègle, enjouée, vive d'esprit, curieuse, coquette, à la silhouette gracile, les yeux smaragdins magnifiques au regard ensorcelant, de longs cheveux brillants ébène ondulant sur son dos, Graziella n'était encore qu'une enfant, mais déjà les oeillades coquines des garçonnets, attirés par la beauté naturelle de cette gamine, se posaient sur elle.
    Les parents et les grands-parents n'étaient pas dupes du manège de ces petits dons Juans impubères. Ils ne laissaient jamais seule la prunelle de leurs yeux. Graziella s'amusait de ces clins d'oeil séducteurs. Elle faisait comme si elle ne les remarquait pas, jouait l'indifférente voire l'ingénue, mais elle se sentait une véritable princesse. La plus belle des petites filles dans le miroir de la vanité.
    Sans l'ombre d'un doute, la plus heureuse fut sa grand-mère Lucia. Tant de traits de caractère communs !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Jean-Michel Bartnicki est né en 1957 dans le nord de la France. Professeur des écoles à la retraite, il peut se targuer d'avoir eu l'un de ses livres de chansons préfacé par Carine Reggiani. Poète, parolier (membre de la SACEM), nouvelliste à ses heures, ce touche-à-tout littéraire signe avec le premier tome du Don d'Aimer son premier roman historique.

  • Découvrez l'histoire de deux jeunes artificiers inséparables, liés par la volonté et le courage et qui accompliront des missions jalonnées d'aléas...
    Didier et Rémy deviennent amis alors qu'ils sont élèves artificiers à l'École militaire spéciale du Génie. Cette amitié se concrétise par la naissance d'un binôme, passage obligé pour suivre la seconde et dernière année d'études. Désormais deux, et mutés dans l'Est de la France. Après diverses interventions banales, leurs compétences reconnues les entraînent vers les méandres des opérations secrètes au sein de la Direction du Renseignement Militaire et plus spécialement dans la branche logistique de la Direction de la Sécurité Militaire.Ils enchaînent les missions délicates et secrètes.Jusqu'au jour où un déminage ne se passe pas comme prévu...
    Willy Mérour raconte, avec les mots justes et une grande sensibilité, une réalité "fictive" : l'histoire de deux hommes pour lesquels amitié, complicité et sens du devoir forment le socle de leur vie.
    EXTRAIT
    Ne surtout pas croire à l'inconscience, plus simplement à cette certitude qui fait du bien dans la tête, qui permet d'oublier que le geste fatal est peut-être pour aujourd'hui. Se détacher de ce qui fait peur aux autres et leur faisait peur aussi... parfois. Être seulement certains que les gestes dictés par la connaissance seraient les bons et que l'avenir est toujours devant. Penser autrement dans de telles conditions aurait été une condamnation avec exécution immédiate.
    Ils étaient jeunes.
    Ils étaient les plus forts.
    Ils riaient de tout avec sérieux et sérénité.
    Rien ne les effrayait.
    Ils étaient les meilleurs, on leur avait dit.
    Un jour, sur une terre étrangère, le sort en a décidé autrement...
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Willy Mérour se décrit comme un ancien révolutionnaire soixante-huitard recyclé. Après une longue carrière militaire, l'un n'empêche pas l'autre, il reste intellectuellement un rebelle qui souhaite avant tout se faire sa propre opinion sans avaler avec facilité les discours anesthésiants. Ce qui le conduira tout naturellement au journalisme, en presse écrite d'abord puis en radio jusqu'à la fin de sa vie professionnelle.

  • Alors que Gaïus est déterminé à venger la mort de son ami et doit choisir définitivement son camp, Marcus apprend la vérité sur leurs origines et part à la recherche de réponses...
    53 Av J. C. - Jules César a presque conquis la Gaule, mais un homme, Vercingétorix, se dresse contre l'envahisseur et fédère autour de lui les tribus barbares. Gaius, centurion romain et nouveau loup-garou, reste infiltré dans les rangs gaulois. Fasciné par leur culture, mais tenu par son serment d'allégeance, sa rencontre avec le fougueux général arverne, déchirera le voile des secrets de ses origines réelles. Gaius devra faire face au dilemme que provoquent ces révélations en répondant à cette question lourde de conséquences : qui est le véritable ennemi ?...
    Retrouvez les aventures de Gaïus et Marcus, jumeaux soldats de l'armée romaine. Ce deuxième tome vous replonge dans l'histoire en mêlant mythes et faits réels, à découvrir absolument !
    EXTRAIT
    M'attendant au pire, je l'entends toutefois déclarer d'un ton qui se veut compatissant mais qui demeure malgré tout inamical :
    ? Je t'avais averti. En tentant de retrouver cette femme tu ne ramèneras que tristesse et désolation. C'est la guerre, Gaius. Rien n'est beau dans la guerre. L'amour n'y a pas sa place.
    Les traits congestionnés par la rage, du vomi glissant encore le long de mes lèvres, je vocifère :
    ? Tu te prétends être un défenseur du bien. Et ça, c'est le bien ? hurle-je en lui désignant les cadavres grimaçants qui jonchent le sol. César est un monstre ! Il n'avait pas besoin de massacrer ces innocents pour assouvir sa vengeance ! Nous sommes censés défendre l'équilibre de ce monde, mais où est l'équilibre dans tout cela ?! Rome écrase les autres et cherche à dominer le monde ! C'est cela l'équilibre ? Rome décime des peuples et toi tu cautionnes ses agissements ! Tu crois être un homme bon Leonidas ? Tu es comme César ! Tu es un monstre !
    CE QU'EN DIT LA CRITIQUE
    A propos du tome 1 :
    "Je me suis plongée dans le livre, et me voilà en pleine bataille des Gaules, devant moi les gaulois et les romains qui se battent. Jules César sur son cheval... Bref j'ai adoré de me retrouver à cette époque ça m'a changé de mes cours d'histoire où on apprenait par coeur les dates, les lieux... Mais sans y être. " BlackReader sur Booknode
    "En résumé, il s'agit d'une très bonne lecture, qui annonce une série que je suivrais avec plaisir, les sagas historiques de qualité se faisant plutôt rare." - Frédéric Clément sur Le Caribou Littéraire
    "Bref, pour résumer mon avis : si vous aimez l'Histoire avec un grand H, allez-y les yeux fermés. C'est très bien écrit, fluide, on comprend tout ce qu'il se déroule, les schémas tactiques, etc. Si vous n'aimez pas trop l'Histoire mais que l'aventure vous tente, n'hésitez pas et surtout ne lâchez pas prise. Une fois que l'histoire du loup commence, c'est vraiment très très prenant. " Les Lectures de Mère Lin sur Mon instant livre
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Marié, père de deux charmantes petites filles, Frédéric Clément est bibliothécaire et titulaire d'un master en Histoire contemporaine et moderne. Auteur passionné, il met ses connaissances au service de ses récits, mêlant événements réels, épiques et fantastiques. Lykanthropia n'est pas qu'une série, c'est une porte ouverte vers une autre histoire. Celle des hommes, mais aussi celle qu'on ne trouvera jamais dans les manuels...

  • Suite à un grave accident, Balsamine tente de reconstruire sa vie dans un nouvel internat, où elle rencontrera de nouveaux amis... et autres rencontres.
    Octobre 1976, Balsamine intègre un prestigieux lycée parisien, afin que son lourd passé ne vienne pas empêcher la réussite de ses études et de ses projets. Timide et discrète, elle va tenter de dissimuler ses secrets et son origine. C'était sans compter sur sa rencontre avec Ernest, un garçon provocateur et étrangement attirant ; Chantal, avec sa silhouette dentelée et ses coups bas ; ou encore les jumelles Préjean, qui se révéleront comme ses plus fidèles alliées.
    Confrontée aux premiers émois adolescents et aux difficultés de la vie d'adulte, Balsamine devra faire des choix pour se définir elle-même, entre les moeurs strictes de son époque et ses rêves de liberté et d'amour.
    L'arrivée dans son nouvel internat est l'occasion pour Balsamine de se reconstruire, d'apprendre à rouvrir son coeur et à se rouvrir aux autres. Ce roman dépeint la progression de Balsamine et de ses nouveaux compagnons, analysant leurs rêves de liberté et d'amour comprimés dans une société stricte.
    EXTRAIT
    Elle ouvrit la fenêtre pour sortir. Il la retint, elle l'écouta en croisant les bras. Le jeune homme s'amusait à déployer sa masse de cheveux roux qui s'étalait comme une soierie et lui taquina les pommettes du bout des doigts.
    ? Ce sont tes cheveux qui m'inspirent, et ta façon de rougir comme un coquelicot. Voilà, j'ai trouvé ! Je vais t'appeler Coquelicot.
    ? Sais-tu au-moins que la balsamine est déjà une fleur ? Une variété d'impatience pour tout te dire. Originaire d'Inde.
    ? Le coquelicot est une variété de pavot originaire d'Inde, déclara-t-il du tac au tac sur un ton des plus désinvoltes.
    Balsamine soupira et fronça les sourcils, en se demandant comment elle avait pu apprendre la provenance de cette fleur. C'était comme si elle l'avait toujours su. Elle supposa que l'un de ses professeurs lui en avait parlé lorsqu'elle était enfant. La botanique n'étant pas son point principal d'intérêt, elle l'avait enregistré sans y prêter attention. La seule chose qu'elle savait avec précision de son prénom, était qu'il provenait du calendrier révolutionnaire. Elle lui demanda :
    CE QU'EN DIT LA CRITIQUE
    "Tous les thèmes de la vie sont abordés : la découverte de l'amour, l'amitié, la solidarité, la différence statut social, le rejet, à la recherche de l'origine de sa naissance, la cruauté gratuite, la maladie, la mort, le deuil etc... ce livre est riche en pédagogie pour tous les adolescents qui vont passer à l'étape d'adulte. Je le recommande chaleureusement." FugiMont sur Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Originaire de la région parisienne, Marianne Clogenson a grandi en Provence. Passionnée de musique qu'elle témoigne voir en couleur, en forme et en mouvement, elle embrasse la carrière d'animatrice en danse durant treize ans. Devenue maman à plein temps, elle se tourne vers son autre passion : la littérature. Cette amoureuse des arts sous toutes ses formes, aime entraîner ses lecteurs dans son univers empreint de fantaisie et de rêves.

  • Des voix dans la nuit

    Kevin Tondin

    Pour survivre, les voyageurs du train reliant La-Chaux-de-Fonds et Neuchâtel devront choisir entre s'entretuer ou combattre des monstres terrifiants... Un choix qui ne se révèlera pas si évident.
    Un soir, à bord d'un train reliant La-Chaux-de-Fonds à Neuchâtel, neuf voyageurs, dont un enfant et un bébé, se retrouvent bloqués dans un obscur tunnel. Soudain, une voix retentit par les hauts parleurs, les prévenant qu'ils vont devoir se battre contre des monstres terrifiants pour pouvoir survivre. Autre possibilité : s'entretuer pour faire grimper plus vite leur score, sachant que tuer un enfant rapporte beaucoup plus de points !... Les passagers s'allieront-ils pour faire face à la menace, ou l'instinct de survie individuel les amènera-t-il au massacre ? Après tout, ne dit-on pas que l'Homme est un loup pour l'Homme ?...
    Ce thriller palpitant oscille entre horreur et bêtes fantastiques, explorant les limites de l'être humain et de ses capacités. Vous ne pourrez pas vous empêcher de vous projeter dans ce huit-clos et de frissonner durant votre lecture...
    EXTRAIT
    Olivier se tenait d'ailleurs entre les banquettes. Il leur tournait le dos et était penché en avant, de sorte que ni Alicia ni Damien ne virent à quoi il s'affairait.
    ? La voix n'a pas menti, entendirent-ils, il y a bien des armes, ici !
    ? Qu'est-ce que tu as dit ? lui lança Alicia qui fit mine de s'avancer, talonné de près par Damien.
    En les entendant surgir, Olivier fit brusquement volte-face et les deux jeunes gens s'arrêtèrent immédiatement quand ils se rendirent compte que le rocker tenait dans sa main un long couteau à la lame bien affutée !
    ? Où... où as-tu eu ça ? balbutia Damien, incrédule, qui hésita à se rapprocher du voyou.
    ? Les armes étaient déjà ici quand je suis arrivé, dit Olivier en se retournant pour observer les armes éparpillées à ses pieds.
    Le son de sa voix trahissait la surprise et l'étonnement, comme s'il ne comprenait toujours pas ce qu'il leur arrivait.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Kevin Tondin est un auteur « habité ». Agent administratif pour l'Etat de Neuchâtel, en Suisse, ce mordu d'écriture depuis son adolescence, a commencé par développer ses univers dans des livres de jeux de rôles. Influencé par le cinéma, il s'est trouvé la passion de raconter ses histoires, mêlant terreur et prise de conscience, génie et folie, pour nous amener vers nos propres limites...

  • Maman, si tu savais...

    Annie Barbier

    A la mort de sa mère, la jeune Nane devra faire face à de terribles révélations sur son identité...
    Nane a 16 ans. Juste après le décès de sa mère, son père lui annonce brutalement qu'elle n'est pas sa fille. Aînée de la fratrie et maman par intérim, cette révélation et l'acharnement du destin vont entièrement la détruire...
    Elle part alors dans une quête désespérée de l'identité de son vrai père. Elle découvrira le vrai visage de sa famille, qui elle est et qui elle ne veut pas devenir...
    Dans ce cataclysme où la violence est ordinaire, trouvera-t-elle la force de construire sa propre vie ?
    Ce roman autobiographique nous conte cette quête essentielle entreprise par l'auteure, à la recherche de son identité, de son histoire et de son passé. Elle vivra de nombreuses péripéties et devra faire face aux obstacles entravant sa reconstruction.
    EXTRAIT
    ? Vois-tu, Nane, je pensais ce secret à tout jamais enterré, surtout depuis la mort de Pauline. Mais il semblerait que l'histoire rappelle toujours son peuple, c'est une façon de dire les choses. L'idée ne m'a jamais effleurée qu'un jour, tu viendrais me voir pour me parler de ta naissance et que tu ferais ainsi ressurgir le passé. Pauline, je l'aimais tellement et elle me le rendait si bien. Nous avions presque des rapports mère-fille. Elle ne me cachait rien, ni ses bonheurs, ni ses malheurs. Je la revois encore quand elle a débarqué à Paris. C'est moi qui suis allée la chercher à la gare. Il faisait beau. Nous étions au printemps. Elle portait une robe rouge à grands ramages blancs, serrée sur sa taille fine. Elle était d'une élégance ! Tout le monde se retournait sur son passage. Elle avait un bon métier. Elle était mécanographe et avait trouvé du travail dans la capitale. Bref, l'avenir lui souriait et moi j'étais heureuse parce qu'elle était là.
    Marthe s'interrompt un instant et nous propose quelque chose à grignoter, mais personne n'a faim.
    ? Moi, je vais te la dire, la vérité ! Je vais te la dire parce que je considère que je te la dois.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Annie Barbier, auteure de plusieurs recueils de poésie, parolière et Membre de la SACEM, s'est lancée dans ce roman autobiographique avec tous les sentiments que cela suppose. À chaque étape, les mots sont pesés, empreints de douceur, de désespoir ou de combativité et font de son histoire un récit bouleversant.

empty