Littérature générale

  • Kurt

    Laurent-David Samama

    Et si Kurt Cobain s'était confié à son caméscope juste avant sa mort ? Le récit littéraire renseigné, inventif et sensible d'un enfant des années 90, plus que jamais actuel.Et si Kurt Cobain s'était confié à son caméscope juste avant sa mort ?
    1994. Kurt Cobain, le leader iconique de Nirvana, se détruit chaque jour un peu plus. Il a essayé de voir des psys mais il le sait : aucune thérapie ne pourra le sauver.
    Dans ces années 1990 qui voient l'explosion de la vidéo et où la télé fabrique les stars, Cobain a compris la puissance de l'image et se rêve en artiste complet.
    De sa lucidité sans faille sur la réalité américaine à sa nostalgie de l'innocence, des prémices du grunge au triomphe de Nevermind, de son addiction à l'héroïne à sa passion pour Courtney Love, Kurt livre tout.
    Et se filme.
    Dans ces accès de mélancolie profonde, ces flambées proches du délire et ces incursions apaisées dans ses moments les plus tendres, l'icône grunge se découvre sous un jour inédit.

  • Une réflexion générale sur le féminisme, avec, comme fil rouge : le refus absolu de la résignation." Comment devient-on féministe ? Existe-t-il un parcours type, une expérience, un enseignement qui métamorphose une femme ordinaire, "tranquille' (aurait dit ma mère), en une révoltée, qui se veut pionnière d'un nouveau monde ? Après l'une de mes conférences, une jeune femme m'interpella : "Mais vous personnellement, comment êtes-vous devenue féministe ?' Sommée de m'expliquer. De raconter mon parcours particulier pour que chacune puisse induire le général, sans doute. Danger. Je ressentis le besoin de me lancer dans une réflexion introspective.
    Pourquoi une femme était-elle dévaluée, sous-estimée, voire méprisée ou violentée parce que femme, et uniquement pour cela ? Je me suis ainsi acheminée - les circonstances de ma vie m'y aidant - vers une critique plus globale de ce monde.
    Mais que l'on ne s'y trompe pas. C'est parce que ma souffrance de fille m'asphyxiait que je devins, instinctivement d'abord, féministe. "
    À travers son parcours et ses combats - droit à l'avortement, criminalisation du viol, loi sur la parité, lutte contre les violences faites aux femmes, débat sur la prostitution -, c'est une réflexion générale sur le féminisme que construit Gisèle Halimi. Avec, comme fil rouge : le refus absolu de la résignation.

empty