Belfond

  • - 50%

    En Bretagne, une femme blessée par l'amour vit une rencontre tumultueuse. Mais le passé, tel un raz-de-marée, resurgit...Mahé, trente ans, est devenue patron pêcheur à Erquy depuis qu'elle a dû reprendre l'affaire familiale. Dotée d'une belle force de caractère, la jeune femme a réussi à s'imposer auprès de son équipe de marins. Mais, absorbée par son travail, elle a refoulé son douloureux passé : la disparition en mer dix ans plus tôt de son fiancé, et peu après, la découverte de sa terrible trahison. Depuis, Mahé a définitivement renoncé à l'amour. Jusqu'à ce qu'elle croise la route d'Alan, un homme qui, comme elle, passe sa vie à refuser de s'engager.
    Tiraillés entre une irrésistible attirance et le désir de se protéger, aucun d'eux ne voit surgir le danger : leur passé, menaçant, les rattrape brutalement. De terribles épreuves vont-elles de nouveau les tourmenter ? Pourront-ils réapprendre à aimer ?



  • Ils sont nombreux, les marins de Saint-Malo qui détestent Joël Carriban ! Ce blanc-bec qui prétend remettre à flot l'entreprise familiale, alors que sa ruineuse passion de la voile a bien failli la couler huit ans plus tôt. Mais Joël est un vrai Carriban, un Breton gagneur, entêté et fier. En souvenir de son père, il a parié qu'il ferait vivre l'armement contre vents et marées. Il est revenu pour ça. Et pour la mer. Malgré sa femme, qui le quitte en emmenant leur fille unique. Malgré ce marin flanqué d'un grand chien noir, qui le suit comme une ombre, et les sortilèges qui s'abattent sur son étonnante demeure de Dinard. Malgré ce chalutier, en perdition au large de l'Écosse, qu'il faut aller sauver. Et malgré la jeune fille dont il tombe éperdument amoureux. La seule dans Saint-Malo sur laquelle il n'aurait jamais dû lever les yeux.

  • Guillaume, brillant architecte à Versailles, se rend en catastrophe en Bourgogne : son frère jumeau se bat contre la maladie et ne peut plus assurer la gestion du vignoble familial. Guillaume choisit de rester et de prendre tout en main. Un roman sensible et touchant, un regard juste sur la gémellité au sein d'une fratrie.
    Guillaume, brillant architecte, dirige un cabinet florissant à Versailles. Surchargé de travail, il descend en catastrophe en Bourgogne car son frère jumeau, Robin, l'a appelé à l'aide. Atteint d'un cancer, celui-ci est épuisé par sa chimiothérapie et il sait qu'il ne pourra pas assumer seul les vendanges, d'autant plus que sa femme est sur le point d'accoucher. Une fois sur place, Guillaume décide de rester et de tout prendre en main, bien que n'y connaissant pas grand-chose. Il n'hésite pas d'ailleurs à lâcher un gros projet d'architecture, pas question pour lui de laisser tomber son frère, qu'il adore. Il s'installe donc chez le couple, dans leur maison qu'il a lui-même dessinée, et essaye de tout gérer de front. Mais les ennuis s'accumulent et il perd pied. François, le paysan avec qui les jumeaux avaient signé un contrat de fermage au décès de leurs parents afin qu'il continue l'exploitation de la ferme familiale, vient d'annoncer qu'il prenait sa retraite. Pour les jumeaux, il n'est pas question de vendre ce patrimoine, mais trouver rapidement une personne capable de gérer cette exploitation, et notamment l'important cheptel de charolaises, n'est pas chose aisée. Quant à Ralph, le fils de Guillaume, il a abandonné ses études et se rebelle contre son père en lui faisant payer chèrement un divorce qu'il n'a jamais supporté. Leur relation est exécrable. Guillaume va-t-il réussir à résoudre seul tous les problèmes ? Peut-il laisser tomber son cabinet d'architecte et mettre ainsi sa vie entre parenthèses pour épauler sa famille ? Un retour en Bourgogne est-il envisageable, lui qui a tout fait pour construire sa vie ailleurs ?

  • Paul Benalec est prêtre. Cette vie, il l'a choisie pour expier une faute. Paul était marin pêcheur. Fiancé à Marie, il habitait un village entre Concarneau et la pointe du Raz. Son bateau a coulé un jour de grande tempête, emportant dans les flots glacés ses trois compagnons, dont son frère cadet. Seul rescapé du naufrage, en proie à une terrible culpabilité pour avoir refusé de remonter le chalut quand tout était encore possible, il a alors renoncé au mariage, à son métier de marin, et a intégré le séminaire... Quelques années plus tard, il est nommé prêtre dans la paroisse du village voisin. Dans la région, personne n'a oublié le drame, ni sa fiancée, ni sa mère, qui lui en veut toujours d'avoir entraîné son fils préféré dans la mort, ni la veuve d'un des disparus, qui cherche à se venger par tous les moyens. Seul Amaury, un enfant farouche et rejeté par tous, semble lui témoigner de l'estime et se réfugie régulièrement au presbytère, où il trouve du réconfort auprès du prêtre. Paul va-t-il enfin réussir à affronter les démons du passé, à vaincre sa peur viscérale de l'océan et, surtout, à apaiser sa conscience ?
    Ancré dans les paysages sauvages de la Bretagne, Le Cri du goéland est un roman profond où il est question d'humanité, de pardon et de rédemption.

empty