Ex-Æquo

  • Une petite chapelle perdue intrigue un archéologue.
    Ivo Varmon, un archéologue en pleine dépression suite à un drame familial, choisit de partir sur les routes de France pour tenter d'oublier. Il est vite rattrapé par son instinct quand, au détour d'une forêt profonde, il découvre ce qu'il croit être une petite chapelle perdue. Bien décidé à fouiller dans ce bâtiment qui l'intrigue beaucoup, il s'installe dans le village voisin, peuplé de personnages au comportement étrange...
    Découvrez les aventures d'Ivo Varmon, un archéologue que ses fouilles vont conduire dans un village français peuplé de personnages au comportement étrange...
    EXTRAIT
    Après la disparition de Jacqueline, il avait cruellement réalisé qu'elle avait été, durant toutes ces années, sa seule famille, son seul lien social. Ayant perdu leurs parents respectifs depuis fort longtemps, et n'ayant jamais réussi à avoir d'enfant - si sa femme avait mené à terme l'ensemble de ses nombreuses fausses couches, ils auraient probablement été les heureux parents d'une équipe de rugby au complet, remplaçants compris ! - ils avaient constitué l'un pour l'autre l'unique raison de leur existence. Un couple fusionnel. Un noyau solide, mais infécond, comme un fruit si desséché, une fois débarrassé de sa pulpe, qu'il en serait devenu stérile.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    La chapelle des damnés est à la fois un roman à suspens, un roman d'atmosphère et un petit bijou littéraire. - Babelio
    Un auteur français avec une telle plume et qui joue si intelligemment avec les codes anciens de la littérature anglo-saxonne, méritera d'être suivi de très près dans le futur. - Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Samuel Gance est né en 1962 à Clermont-Ferrand. Après des études de pharmacie, il part travailler en Italie puis sur l'île de la Réunion, avant de revenir s'installer dans le Limousin en 2001. En janvier 2013, il publie son premier roman Anton ou la trajectoire d'un père aux éditions l'Harmattan. La chapelle des damnés est son second roman.

empty