• Un roman poignant sur les secrets de famille et les résurgences du passé sur le présent"Absolument sublime, un des dix livres de l'année" Gérard Collard - Le Magazine de la santé.Un roman poignant sur les secrets de famille et les résurgences du passé sur le présent Mary est âgée, sa santé se dégrade. Elle décide de passer ses derniers jours à Bruny, île de Tasmanie balayée par les vents où elle a vécu ses plus belles années auprès de son mari, le gardien du phare.
    Les retrouvailles avec la terre aimée prennent des allures de pèlerinage. Entre souvenirs et regrets, Mary retourne sur les lieux de son ancienne vie pour tenter de réparer ses erreurs.
    Entourée de Tom, le seul de ses enfants à comprendre sa démarche, un homme solitaire depuis son retour d'Antarctique et le divorce qui l'a détruit, elle veut trouver la paix avant de mourir.
    Mais le secret qui l'a hantée durant des décennies menace d'être révélé et de mettre en péril son fragile équilibre.
    Une femme au crépuscule de sa vie. Un homme incapable de savourer pleinement la sienne.
    La Mémoire des embruns est une émouvante histoire d'amour, de perte et de non-dits sur fond de nature sauvage et mystérieuse.

  • La sirène d'Isé

    Hubert Haddad

    • Zulma
    • 14 Janvier 2021

    À la pointe sud de la baie d'Umwelt, loin du monde et hors du temps, le domaine des Descenderies a accueilli des générations de patientes. Né de la fragile Leeloo, Malgorne grandit sous la houlette de Sigrid, entre incompréhension et possession jalouse. Il trouve bientôt refuge dans le dédale de l'extravagant labyrinthe d'ifs, de cyprès, de pins et de mélèzes imaginé par le Dr Riwald. S'il n'entend ni le ressac ni les vagues qui se déchirent sur les brisants, Malgorne se nourrit des vents et scrute sans fin l'horizon. Depuis l'ancien sémaphore, Peirdre sonde elle aussi chaque soir l'océan, hantée par la voix d'une amie disparue. Son père, capitaine au long cours, fait parfois résonner pour elle les cornes de brume de son cargo de fret. C'est sur la grève, un matin, devant le corps échoué d'une étonnante créature marine, que Peirdre et Malgorne forgent soudain l'espoir du retour d'autres sirènes. Après Le Peintre d'éventail, Hubert Haddad nous entraîne dans la magie d'un nouveau jardin entre terre et mer. La Sirène d'Isé est un roman magnétique, envoûtant et lumineux.

  • C'est bien connu, les océans recèlent des trésors et des dangers obscurs... Sylvain Rivière nous en fait découvrir vingt-six! Entre la menace actuelle du crabe vert et les différents aspects des métiers de la mer, entre les mythes d'Ulysse ou de Neptune et les excursions en kayak ou sur un yacht... Ah! pour Atlantique déploie ses voiles : les vers de Rivière résonnent comme une corne de brume, et s'illustrent grâce au talent de Réjean Roy. Ces mots maritimes forment la porte d'entrée privilégiée de l'Amérique française : des paysages majestueux, sources de rêves, d'aventures et de richesses, qui s'amarrent depuis longtemps à notre vocabulaire!

    Fiche pédagogique: http://avoslivres.ca/wp-content/uploads/book_documents/3665-AH!_pour_ATLANTIQUE-CP.pdf

  • Aldouane, Nouveau-Brunswick, 1943.
    Pendant la Seconde Guerre mondiale, alors que John et son oncle Fred partent à la pêche à l'éperlan, ils voient un avion militaire s'écraser, et un parachute s'envoler...
    En pleine nuit, alors que la tempête fait rage, ils sont capturés par le capitaine Otto Von Muller, qui les oblige à le conduire au phare de Richibouctou. Mais son message radio envoyé à un sous-marin allemand sera intercepté par une corvette canadienne... John, Fred et
    le gardien de phare, Vincent Daigle, réussiront-ils à se libérer du joug du capitaine? L'Acadie restera-t-elle une terre libre de la menace nazie?

  • Une nuit de juillet, Lou Perèzia effectue un rêve affreux. Une scène qu'elle a en réalité vécue lorsqu'elle était enfant... Intriguée, désireuse de connaître la vérité sur le décès, à l'époque classé accidentel, de ses grands-parents, elle retourne sur les lieux du drame, en Normandie, et se lance corps et âme sur la piste de l'assassin.
    Au prix d'un mensonge.
    Ce ne sera pas le seul.
    Qu'importe, la jeune femme est déterminée et prête à tout, désormais, pour rétablir le fil de l'Histoire.
    Quitte à réveiller les démons du passé, tapis paisiblement dans l'ombre depuis tant d'années....

  • Et se mêlant aux eaux le jour noircit, empoisse un peu plus le village./Néanmoins, on se plaît à cette bruine/soucieuse, à ses avancées nonchalantes.../Descente dans/notre/patience.

  • Yffic Pradenn est un vieux gardien de phare, au bout de l'extrême Ouest breton. Il fait corps avec sa Tour du Feu. On l'a un peu oublié, et ses yeux ont pris la couleur de la mer. Il garde son phare, et la mer le garde. Son oreille est restée bonne. De sa plume, « à éclipses » comme sa lanterne, il note ce qu'il a entendu, ou cru entendre. Il a fini par s'imaginer que les vagues sont des femmes, que la marée « c'est quand la mer se retourne dans son lit », que les marsouins griffonnent des messages sur l'Océan, qu'une île c'est peut-être un radeau pour les naufragés de la vie. Il doit être un peu poète, mais il serait bien étonné qu'on le lui dise.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Fasciné par la légende du monstre de l'Île Miscou que lui raconte son grand-père Théophile, le petit Jean-Sébastien, dix ans, se lance à sa recherche. Grâce à son grand-père et à son complice, le vieil Euzèbe gardien du phare de l'Île, Jean-Sébastien découvre alors la véritable identité de l'horrible créature que les Mi'kmaq d'autrefois appelaient la Gougou.

  • Pour Jean-Sébastien et son ami Charles, la Point Wilson sur l'Île Miscou est un lieu où l'on fait des découvertes inattendus. D'une curiosité débordante, nos jeunes aventuriers tombent, un jour, sur les restes d'un monstre marin. Mais lequel ?

  • Depuis deux ans, Jasmin a disparu. Les jours où sa tristesse l'accable, Maïté joue de la guitare sur la falaise face aux Ancêtres de Ranfoll dans l'espoir de ramener celui qu'elle aime. Or, un soir, ce n'est pas Jasmin qui surgit, mais Jee, son ami rouquin aux yeux bleus, au sourire enjôleur, homme de mer, de phare. Son ami, porteur de jours nouveaux. Est-elle prête à tourner la page ?

  • La poésie de Claude Riccardi occupe tous les vides de la vie. Ses silences. Ses immobilités. Donnant aux marges des fausses réalités toutes les beautés essentielles qui palpitent dans les calmes clichés de Nicolas Raybaud-Mabily.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Jean-Claude Touzeil n'a sans doute jamais totalement quitté l'enfance. Dans ce recueil, il nous invite à un parcours où l'humour le dispute à la tendresse. C'est peu dire que les mots sont ses amis, et on prendra plaisir à divaguer au fil des pages, à cloche-pied ou marchant sur les mains, surpris de suivre le poète dans son numéro de jongleur attentif et d'équilibriste virtuose. Alain Boudet

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Au fil de ces nouvelles, Mathilde Manoury trempe sa belle et première plume dans l'encre sympathique du ressenti. Dans un mouvement de l'âme, elle traduit les primes émotions - souvent inoubliables - héritées de l'enfance. Qu'il s'agisse de la peur des autres avec Les jumelles, de l'incompréhension des adultes avec Quarante-deux ou encore des Petits crimes innocents commis en toute impunité par les chérubins qui s'ennuient en vacances au sein de la famille, le style de Mathilde Manoury ne laisse pas le lecteur indemne. Sa véritable force est dans le sentiment.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Le vieil Yffic Pradenn, le gardien de phare de Pen Avel, a dû quitter sa Tour du Feu pour sa petite maison de retraité. Il y a emporté les feuillets qui restaient dans son filet, depuis l'envoi des premiers « propos » dans une bouteille à la mer. Il a choisi, pour cette dernière palanquée, des petites phrases qui provoquent ou dérangent, font sourire ou rendent perplexe. Il affirme que « Prêter à rire donne à penser ». Ayant aussi compris que « le poids des mots est inversement proportionnel à leur quantité », ce veilleur a fait court : au diable les bavards ! Il aime surtout donner la palme aux « gastronomes du spirituel ».

  • Dans son édition hivernale, Continuité s'intéresse à l'avenir du patrimoine bâti. Alors que la Loi sur le patrimoine culturel fête son cinquième anniversaire et que le gouvernement travaille au renouvellement de sa politique culturelle, la Table de concertation des acteurs nationaux en patrimoine bâti du Québec a organisé un grand sommet cet automne. Son objectif ? Réunir les forces vives du milieu afin de partager des expériences, de dresser un état des lieux, d'identifier les enjeux actuels du domaine et de proposer des actions pour l'avenir. Continuité profite de l'occasion pour rendre hommage à ces organismes et explorer avec eux le contexte dans lequel ils oeuvrent à la sauvegarde et à la mise en valeur de notre héritage bâti. Également au sommaire, une chronique sur la sauvegarde par la Société d'histoire de Charlevoix de la forge Riverin à La Malbaie, et une enquête sur le patrimoine immatériel de la MRC des Basques.

  • Un phare, ça n'a pas tous les jours vingt ans. Alors ça se fête ! Ratatiné sur ses pilotis bétonnés, à mille lieux des tailles mannequins des phares élancés, Phare-Du-Bout-Du-Monde souffle ses bougies. Mais partager un jour et une nuit avec Fabienne sa nouvelle gardienne parisienne, c'est pas du gâteau. Et quand la mer prend la couleur de l'encre, ça tangue haut. Le huis-clos prend l'allure d'une pyjama-partie iodée où la force des tourments fait surface... Un tête-à-tête impensable et pittoresque où la vraie hauteur d'un phare se mesure à la portée du regard qu'on lui accorde.
    Un tête-à-tête impensable et pittoresque où la vraie hauteur d'un phare se mesure à la portée du regard qu'on lui accorde.

  • « Léo avait déjà vidé le canot. Il était reparti. Il fallait en finir le plus tôt possible. Le dernier naufragé devait être à moitié mort de peur et de froid. La corde, non encore contrôlée par Tontyves, se déroula-t-elle trop vite ? Trop lentement ? Une lame plus abrupte que les autres ? Léo sentit l'eau glacée lui mordre la tête. » Léo va passer Noël en Bretagne, chez son oncle, un ancien gardien de phare. Mais Tontyves est-il devenu fou ? Il embarque son neveu, à bord d'un petit canot, pour le vieux phare de Men-Ruz...

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Un pupitre, un poste de radio, un livre de bord, des cartes et quelques ouvrages : le décor est planté. Dans la chambre de veille, petite pièce située au centre des phares, le gardien prend son quart. C'est ici, dans cet espace aveugle mais ouvert, que s'élabore son savoir sur le monde. Historien et amoureux de la mer, François Hartog est un veilleur à sa façon : un guetteur du temps. Pour la première fois, il revient ici sur son parcours et ses choix intellectuels. Il évoque ses parents, ses années de lycée en pleine guerre d'Algérie, Normale Sup' et sa troupe de théâtre, puis la rencontre avec ses maîtres : Jean-Pierre Vernant, Pierre Vidal-Naquet, Michel de Certeau... Il se souvient de sa traversée de l'océan Indien sur un vieux cargo, de Mai 68 et des désillusions qui ont suivi, des amis qui se sont engagés. Que signifiait alors le choix de l'étude de la Grèce ancienne ? Pourquoi n'a-t-il cessé de franchir des frontières, entre l'histoire et l'anthropologie, entre l'Antiquité et le contemporain, entre des espaces et des temps différents ? Comment l'Histoire, enfin, est-elle devenue la question d'une vie ? Réflexion au long cours sur le temps et regard distancié sur le monde actuel, ces entretiens révèlent le parcours singulier d'un historien majeur de notre époque.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty