Langue française

  • Trop distrait par sa vie parisienne et sa petite amie Annabelle, un étudiant s'exile à Berlin pour finir sa thèse. Très vite, il se montre réceptif à tout ce qui peut différer le moment de s'adonner à la tâche. S'en remettant au hasard et au désir, notre jeune héros prend la vie comme elle vient, persuadé qu'il finit toujours par se passer quelque chose. Et, effectivement, grâce à son chat et à une laverie automatique, il va rencontrer Dora. « Pour se déplacer en ville, elle utilisait la marche. Pour tout le reste, Dora était invivable. » Il cherchera à aller plus loin que ce déroutant constat, quitte à troubler sa relation avec Annabelle.
    Clément Bénech, avec ce deuxième livre, a écrit un singulier roman d'apprentissage, où les atermoiements amoureux et les déboires de la vie adulte ne sont pas des rites de passage mais plutôt des expériences parmi d'autres. Ce qui compte, c'est de rester curieux et de toujours se dire « Lève-toi et charme ». Et le charme opère.

  • « Tu te souviens pourquoi on est venus en Slovénie, pourquoi on a décidé de faire ce voyage ensemble ? Oui, je me souvenais. Je consentis donc à faire l'amour, ce que je n'ai pas regretté. » Cet été-là, il part avec Éléna en Slovénie, pour changer d'ai

  • « Au fond, j'ai l'impression que nous ne sommes plus que des Marco Polo parodiques », autant dire de simples touristes. C'est le constat un brin désenchanté que cet étudiant en géographie partage avec son amie Augusta au détour d'une conversation Facebook. Il n'en faut pas plus à la jeune femme, fraîchement débarquée aux États-Unis, pour lui proposer le plus fou des séjours, un « voyage à dessein ». Direction : New York, où Augusta l'attend pour percer à jour l'identité de son petit ami, rencontré via une application pour smartphone. Pourquoi ce critique d'art venu de Roumanie se fait-il inlassablement accuser de meurtre par un internaute anonyme ? C'est ici que commence la filature de notre apprenti détective, qui n'est peut-être pas le seul à suivre la piste du mystérieux Dragan.
    À la faveur des péripéties new-yorkaises de cet « amour d'espion », Clément Bénech pose un regard plein d'esprit et de malice sur les rencontres sentimentales à l'ère de l'espionnage amoureux. Si le virtuel s'invite dans le réel, qui espionne qui ?

empty