• Savez-vous que l'on compte cinq fois plus d'autistes chez les garcons, que 80 % des begues sont de sexe masculin ou que neuf personnes incarcerees sur dix sont des hommes ? Pourquoi ? Parce que le cerveau masculin n'est pas construit de la meme maniere que son alter ego feminin.

    Unisexe a la conception, il se masculinise chez l'embryon puis au cours de la petite enfance, sous l'e et d'un tsunami hormonal.
    Dans un style limpide, l'un des meilleurs specialistes du sujet raconte a quel point les genes et les hormones sexuelles in uencent le comportement des garcons et nous fait decouvrir que le cerveau masculin se modi e avec l'age !

    Politiquement incorrect, scienti quement irreprochable.

  • «Si pour le sens commun l'homosexualité semble relever d'un choix, pour tous les professionnels, tant biologistes que psychologues, l'orientation sexuelle n'en est pas un. Il n'est que d'entendre le témoignage des hommes et des femmes qui disent la certitude du sens de leur attirance sexuelle ou de la découverte qu'ils en ont fait à un moment donné de leur vie.Les hypothèses psychanalytiques dominantes n'expliquent pas à elles seules l'homosexualité, et n'en ont jamais fait de démonstration scientifique. Le livre de Jacques Balthazart a le mérite de faire un point très complet sur des notions peu connues de la biologie de l'orientation sexuelle qui entrent à part entière dans l'explication «des» homosexualités, car l'homosexualité ne peut se réduire ni à une forme particulière ni à une seule hypothèse explicative. Ce livre très rigoureux et largement documenté apporte une contribution essentielle à la connaissance des bases biologiques de l'orientation sexuelle et de l'homosexualité. Il n'a aucun équivalent en langue française. Il est d'une lecture indispensable pour tous les professionnels de la psychiatrie, de la psychologie, de la sexologie.»

empty