• Il existe d'évidentes ressemblances dans les traitements de la perception, de la mémoire et de la résolution de problèmes entre l'homme et le singe. Toutefois, comme le souligne Jacques Vauclair, psychologue et chercheur au CNRS, des discontinuités majeures apparaissent concernant, notamment, l'usage des symboles, les conduites intentionnelles et l'attribution des savoirs. Cette approche comparée permet à la fois de mieux comprendre l'animal, et les spécificités de la cognition humaine.

  • L'intelligence de l'animal
    Les amis des chiens ou des chats, comme ceux qui observent dans la nature oiseaux, insectes ou éléphants, sont persuadés que les animaux manifestent souvent des comportements " intelligents ". Or, les biologistes, zoologistes ou psychologues étudiant les animaux sur le terrain ou en laboratoire ont cherché à questionner scientifiquement cette apparente évidence.
    Nous racontant les subtiles prouesses des abeilles, des chiens, des dauphins, des pigeons ou des chimpanzés, et présentant les plus récents travaux des chercheurs, Jacques Vauclair fait ici le point sur un domaine de recherche d'une importance capitale pour les rapports de l'homme avec les autres animaux. Car une meilleure compréhension de notre place et de notre rôle dans la nature dépend bien de notre intelligence de l'animal.
    Jacques Vauclair
    Professeur de psychologie du développement à l'université d'Aix-Marseille et membre senior de l'Institut universitaire de France, il est spécialiste de la psychologie comparée de l'homme et de l'animal.

  • La recherche en psychologie a engendré bien des histoires fascinantes qui ont séduit l'imagination des profanes. Beaucoup se sont révélées sans fondement, mais gardent encore leur validité pour le grand public. Ce livre fait le bilan de certains de ces mythes, voire de ces mystifications, qui ont marqué les annales de la psychologie scientifique. On y trouvera entre autres la fameuse affaire des enfants-loups indiens, les " découvertes " de James Vicary à propos de la publicité subliminale, l'hypothèse de Sapir-Whorf selon laquelle la langue détermine nos perceptions, la prétendue preuve de l'héritabilité de l'intelligence, les capacités langagières présumées des singes, la transmission alimentaire de la mémoire chez les planaires. Que ces histoires trouvent leur origine dans des recherches de bonne foi mais mal orientées, ou résultent de véritables fraudes scientifiques, elles ont été propagées et amplifiées par des médias avides de sensationnel. Leur démystification, à quoi les auteurs s'emploient avec verve, est une œuvre de salubrité publique, qui devrait permettre aux connaissances scientifiques apportées par la psychologie d'être mieux comprises.
    Kotaro Suzuki est professeur de psychologie expérimentale à l'université de Niigata, Japon. Il est auteur et traducteur de plus de vingt livres en japonais dont Le Monde merveilleux des illusions, Comment les animaux voient-ils le monde ?, et L'Évolution de l'esprit humain.
    Jacques Vauclair est professeur de psychologie du développement et de psychologie comparée à l'université d'Aix-Marseille. Il est notamment l'auteur de L'Intelligence de l'animal, L'Homme et le Singe : psychologie comparée et développement du jeune enfant.

empty